Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reuters/Reuters - François Hollande et son homologue chinois Xi Jinping, à Pékin. Le chef de l'Etat français a exhorté les autorités chinoises à rééquilibrer par le haut les échanges entre la France et la Chine

 

 

PEKIN - Le président français François Hollande, en visite en Chine jeudi, a assuré que tous les obstacles, tous les freins aux investissements chinois en France seront levées.

François Hollande s'exprimait à la clôture d'un forum économique tenu à Pékin en présence de son homologue chinois Xi Jinping, au premier jour de sa première visite officielle en Chine.

Nous espérons que la France travaillera à faciliter les investissements chinois en Europe, lui avait dit le président Xi Jinping auparavant dans son discours.

Tous les obstacles, tous les freins, toutes les procédures seront levées, lui a assuré en réponse François Hollande.

Nous sommes prêts à accueillir davantage d'investissements chinois en France, a-t-il insisté, avant de répondre clairement non aux solutions protectionnistes pour résorber l'énorme déficit commercial français avec la Chine.

Le président chinois a appelé à la France à oeuvrer pour que l'UE ouvre au plus tôt des négociations en vue d'un accord sino-européen sur les investissements.

Au niveau mondial, les investissements chinois à l'étranger s'élèveront à 500 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, a rappelé M. Xi.

L'an dernier, ces investissements s'étaient élevés à 77 milliards de dollars, avec une progression de 28,6% sur un an.

Donnant la mesure de l'importance présente et future de la deuxième économie mondiale, il a ajouté que plus de 400 millions de touristes allaient se rendre à l'étranger au cours des cinq années à venir.

En 2012, ils étaient 83 millions et ont dépensé quelque 102 milliards de dollars, selon les chiffres des Nations unies.

Les touristes chinois dépensent beaucoup lors de leurs voyages à l'étranger, notamment dans le luxe, mais la France leur a accordé, jusqu'à présent, des visas moins facilement que d'autres pays de l'espace Schengen.

Le président chinois a également indiqué dit que les importations chinoises atteindraient entre 8.000 et 10.000 milliards de dollars d'ici 2018.


(©AFP / 25 avril 2013 14h23) source

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article