Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Une taxe sur les smartphones et tablettes pour financer la culture

Publié par Brujitafr sur 13 Mai 2013, 03:57am

Catégories : #INTERNET - COMMUNICATION

 

Pierre Lescure remettra ce lundi 13 Mai 2013 son rapport sur "l’acte 2 de l’exception culturelle française", où il propose de faire contribuer les géants de l’internet comme Apple, Google et Amazon, en taxant les smartphones et tablettes. 


Le montant de cette taxe n’est pas encore connu.

La mesure viserait également à "remplacer et moderniser la taxe pour copie privée".

Sa nomination en mai 2012 à la tête de la commission qui doit mener la concertation sur l’avenir de la Hadopi et les moyens de concilier rémunérations du monde de la Culture et pratiques numériques des français a été critiquée par certains, soulignant le conflit d’intérêt.

Le fait qu’il ait aménagé le départ de Denis Olivennes de la direction de Canal+ en 2000 n’arrange rien.

Denis Olivennes a dirigé la rédaction du rapport Olivennes qui est à l’origine de la loi HADOPI et fût le bras droit de Pierre Lescure à Canal+. Ils siègent tous les deux au conseil de surveillance du groupe Lagardère.

Mediapart souligne que dans une entrevue avec le Nouvel Observateur, Pierre Lescure affirme vouloir préparer les enjeux de la télévision connectée. Pierre Lescure est administrateur de la société Havas, dont le patron, Vincent Bolloré a de grande ambitions dans le domaine des média, et accroît régulièrement ses parts dans le groupe Vivendi-Universal.

 

Sources : Le Figaro / Mediapart / Le Journal du Siècle

Commenter cet article

zelectron 13/05/2013 07:26


... pour financer la sous-culture des latrines du genre canal ?


ou bien pour participer à l'innovation, aux PMI & ETI y compris dans les secteurs agri-agroalimentaires !

Brujitafr 13/05/2013 09:17



Doit-on amputer la culture pour le bien de l’économie nationale ?


Dans sa campagne pour les présidentielles, François Hollande semblait affirmer que non. Il déclarait même que la culture n’est pas un luxe et qu’en
période de crise elle n’est pas moins nécessaire qu’autre chose. Un petit vent d’espoir soufflait alors pour la culture, plutôt malmenée depuis quelques années. Pourtant, lors de la présentation
du budget 2013, on apprenait que le budget du ministère de la culture était diminué de plus de 4%, se retrouvant alors avec 2,54 milliards d’euros pour l’année qui vient (soit
0,69% du budget de l’État) !!!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<