Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le commissariat de Villiers-le-Bel, au lendemain de l'accident de scooter impliquant deux jeunes et une voiture de police banalisée.

Le commissariat de Villiers-le-Bel, au lendemain de l'accident de scooter impliquant deux jeunes et une voiture de police banalisée. V. WARTNER / 20 MINUTES

MAJ 18H

Les trois blessés sont «vraisemblablement de la même famille», a expliqué le parquet. Ils «venaient d'assister à la prière et regagnaient leur véhicule» lorsqu'ils ont été touchés, a-t-on ajouté de même source.

Un pronostic vital engagé

Le préfet a pour sa part affirmé que les victimes, connues de la police, étaient déjà dans leur voiture lors des tirs.

Parmi eux, deux jeunes hommes, qui ont «probablement entre 20 et 30 ans», ont été gravement touchés et hospitalisés dans la région parisienne, l'un étant transporté au centre hospitalier de Gonesse et l'autre, dont le pronostic vital est engagé, à l'hôpital Beaujon de Clichy, selon le parquet. La troisième victime, plus âgée, n'a été que légèrement blessée par des éclats de verre.

Les enquêteurs ne privilégient dans l'immédiat aucune piste, l'affaire restant «assez nébuleuse» au premier abord, a précisé le parquet.

Flambée de violence en 2007

«On va faire attention à la sécurisation des deux blessés hospitalisés», a ajouté le préfet, assurant que la situation était «très calme» dans le quartier. «Il n'y a pas de tension», a-t-il dit.

Villiers-le-Bel, commune populaire de 27.000 habitants au nord de Paris, avait été fin 2007 le théâtre de violentes échaffourées entre jeunes et forces de l'ordre après la mort de deux adolescents dans un accident de la route dans lequel était impliqué un policier.

Une centaine de policiers avaient été blessés durant cette flambée de violences, qui avait fait craindre une répétition des émeutes de 2005, parties de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant d'embraser la France.

Le policier impliqué dans l'accident a été définitivement condamné en septembre à six mois de prison avec sursis.

-----------------------------------------------------------

FAITS DIVERS - Quatre balles «de gros calibre» ont été tirées, et «aucun tir n'a visé la mosquée», a précisé le parquet...

Une fusillade a éclaté près d'une mosquée de Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise, blessant grièvement trois personnes qui sortaient de la prière du vendredi après-midi, a-t-on appris auprès du parquet.

Quatre balles «de gros calibre» ont été tirées, et «aucun tir n'a visé la mosquée», a-t-on précisé.

Les trois blessés sont «vraisemblablement de la même famille», selon cette source. Ils «venaient d'assister à la prière et regagnaient leur véhicule» lorsqu'ils ont été touchés, a-t-on ajouté.

D'après Le Parisien, les blessés seraient trois hommes, un père et ses deux fils, âgés d’une vingtaine d’année, qui se trouvaient dans une voiture. Quatre coups de feu ont éclaté vers 14h10 par une homme seul, précise le site du quotidien.

Parmi eux, deux jeunes hommes, qui ont «probablement entre 20 et 30 ans», ont été gravement touchés, l'un étant transporté au centre hospitalier de Gonesse et l'autre, dont le pronostic vital est engagé, à l'hôpital Beaujon de Clichy. La troisième victime, plus âgée, n'a été que légèrement blessée par des éclats de verre.

Les enquêteurs ne privilégient dans l'immédiat aucune piste, l'affaire restant «assez nébuleuse» au premier abord, selon le parquet.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article