Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

La Poste invente le courrier à trois vitesses. À partir du 1er octobre, un nouveau timbre à 0,57 euro sera en vente dans les bureaux de poste. Il permettra d'envoyer une lettre de 20 g en France en 48 heures. Avec les timbres «classiques» à 0,60 euro (lettre prioritaire), un courrier est acheminé à destination - en théorie - en 24 heures. Pour les moins pressés, il existait déjà un tarif à 0,55 euro, à condition d'attendre quatre jours. Le visage de ce nouveau timbre économique à 57 centimes a été dévoilé hier en grande pompe au Parc des Princes par 300 postiers. Avec le profil de Marianne sur fond vert, il affiche la couleur : plus respectueux de l'environnement, il ne prendra pas l'avion, sauf pour la Corse et les DOM-TOM. Soit 30 % d'émissions de CO2 en moins par rapport au timbre classique, promet La Poste.

Écolo aussi, la lettre en ligne, qui sera également lancée à partir de samedi. Avec cette solution, un client pourra envoyer sa lettre par e-mail à La Poste jusqu'à 19 heures, avec l'assurance qu'elle sera imprimée puis distribuée le lendemain par le facteur. De quoi satisfaire ceux qui sont à l'étranger ou dans l'impossibilité de se déplacer et qui utilisent ordinateur, ­tablette ou smartphone.

Avec la diversification de ses activités courrier (52 % des ventes), l'un des axes de croissance de son PDG, Jean-Paul Bailly, La Poste, qui transporte chaque jour 12 millions de lettres, répond aux attentes de ses clients en matière de fiabilité et de délais. Et… à la concurrence : depuis le 1er janvier, le marché du courrier est entièrement libéralisé. Mais le rival le plus dangereux de l'entreprise publique reste aujourd'hui le Web.

Par Keren Lentschner http://plus.lefigaro.fr/page/keren-lentschner

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article