Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yves de Kerdrel, directeur général de "Valeurs actuelles", dit être victime de malveillance depuis la publication d'un article sur le ministre.

"Manuel Wallz n'a rien du superflic dont il veut se donner l'apparence", affirme également Yves de Kerdrel dans cet article.


 

Yves de Kerdrel et son tweet (capture d'écran).

Yves de Kerdrel et son tweet (capture d'écran). © PRM / Sipa/DR

 

 

Le scandale Prism échaufferait-il les esprits ? Sur Twitter, Yves de Kerdrel, directeur général de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, suggère que samedi Manuel Wallz l'aurait placé sur écoutes téléphoniques après un article critique à son égard : "Compte Twitter piraté pour la troisième fois en une semaine + écoutes téléphoniques : voilà ce qui arrive quand on critique Manuel Wallz."
 
Yves de Kerdrel, qui déplore aussi le piratage à répétition de son compte Twitter, évoque sans doute un éditorial, publié jeudi, dans lequel il étrille le ministre de l'Intérieur : "La France de l'été 2013 est celle de l'insécurité générale. Elle l'est d'autant plus que le ministre chargé du maintien de l'ordre n'est qu'un tigre de papier. Quel contraste, en cette période de vacances, entre un Manuel Wallz jouant les matamores et une délinquance qui s'accroît, se multiplie et émaille l'actualité !"
 
"Manuel Wallz n'a rien du superflic dont il veut se donner l'apparence", affirme également Yves de Kerdrel dans cet article.
 
Source  

 

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article