Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDEF

 

C’est un article assez drôle qui nous explique qu’avec plus de 6 millions de chômeurs, les entreprises ont du mal à recruter… Sans blague !

Je n’y crois pas une seule seconde. Il n’y a pas plus hypocrites que nos « DRH » et le recrutement en France. On ne vous recrute que pour ce que vous savez déjà faire et les employeurs ne veulent que des clones, c’est-à-dire des gens qui faisaient exactement la même chose mais chez le concurrent… Résultat : dans les secteurs où tout va bien, personne ne veut bouger et dans les secteurs où tout va mal vous ne trouvez plus de boulot puisque tous les employeurs vont mal… le vôtre comme le concurrent.

Résultat, les entreprises n’arrivent pas à recruter (les pauvres)…

Ce n’est pas comme ça que le Medef va réussir à créer un million d’emplois.

 

FRANCE: le rapport explosif du MEDEF (fin SMIC, 35h, durée du travail, généraliser le contrat de chantier...)

 

Charles SANNAT

 

 

« Près des trois quarts des chefs d’entreprises ont des difficultés à recruter et jugent nécessaire une amélioration de la qualité des candidatures de Pôle emploi et le développement de formations initiales, selon une étude publiée vendredi par l’assureur Axa.

Dans un premier baromètre sur les préoccupations des chefs d’entreprises, Axa a interrogé 500 dirigeants de sociétés de 10 à 500 salariés, englobant donc aussi bien de très petites entreprises que des PME ou entreprises de taille intermédiaire.
73 % d’entre eux « témoignent d’une difficulté à recruter », selon l’enquête menée du 15 mai au 20 juin par des entretiens téléphoniques de 25 minutes.
Ils expriment alors deux types de préoccupations. Les unes concernent un assouplissement du marché du travail : amélioration du statut fiscal des heures supplémentaires (89 %), révision de la durée de travail de 35 heures (82 %) ou assouplissement des règles régissant les CDD (81 %).
Mais ils sont très nombreux également à estimer « prioritaire de mettre en œuvre ou plutôt importante » une « amélioration de la qualité des candidatures de Pôle emploi » (77 %) et « la promotion de formations initiales plus opérationnelles » (76 %).
« Loin de nous l’idée de polémiquer là-dessus mais beaucoup disent +il y a certainement des gens qui ont des qualifications que nous recherchons mais ce ne sont pas forcément ceux qu’on nous propose+ », a déclaré Antoinette Prost, directrice des études d’Axa entreprises, en présentant l’enquête à la presse.
Un chef d’entreprise lui a dit lors de l’entretien avoir tenté de recruter une personne pour garder un entrepôt et n’avoir eu aucune proposition de Pôle emploi mais avoir trouvé son bonheur sur le site leboncoin.fr, a-t-elle raconté. »

Lire la suite de cet article ici

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article