Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

by photographie par kim and dazzle-stock

Tempête Christian : plus de 75 000 foyers sans électricité

Douze départements français en alerte orange

 

Le Royaume-Uni affronte encore lundi matin sa pire tempête depuis dix ans, avec des vents de plus de 130 km/h et de possibles inondations, alors qu'un jeune garçon est porté disparu dans le Sussex (sud) et qu'en France, près de 30 000 personnes sont privées d'électricité en Bretagne. Cette première tempête d'automne a ainsi privé d'électricité plus de 30 000 personnes dans l'ouest de la France avec des vents soufflant jusqu'à 133 km/h à l'île d'Ouessant. La tempête devait se diriger vers le nord-ouest de la France, où Météo-France prévoit des rafales atteignant 120-130 km/h sur le littoral dans la nuit de dimanche à lundi. Dans la soirée, une forte houle s'est abattue sur les côtes de Bretagne et de Normandie.

Au Royaume-Uni, l'organisme de prévisions météorologiques Met Office a prévenu que les vents violents vont entraîner des chutes d'arbres, des dégâts sur les bâtiments, des coupures d'électricité et des perturbations dans les transports. De fortes pluies (20-40 mm) ont commencé à s'abattre dimanche soir sur le pays et devraient durer de six à neuf heures, risquant de causer des inondations localisées. Ces précipitations vont s'accompagner lundi de rafales entre 100 et 130 km/h sur le sud de l'Angleterre et le Pays de Galles, voire plus en certains endroits. Le Met Office a émis une alerte orange (avant-dernier niveau) pour le sud du pays, appelant la population à reporter ses déplacements dans la matinée pour éviter le gros de la tourmente. La tempête a déjà provoqué une victime : un jeune garçon de 14 ans porté disparu après avoir été emporté par les flots alors qu'il se trouvait sur une plage du Sussex, sur la côte sud de l'Angleterre.

Transports perturbés

Plusieurs compagnies de transports ferroviaires de Londres ont prévenu dimanche soir qu'elles suspendaient leurs services jusqu'à 9 heures, heure locale. Les aéroports autour de la capitale ont annoncé des perturbations du trafic et celui de Londres-Heathrow a prévu une trentaine d'annulations de vols. Le train Eurostar ne devrait pas circuler sous la Manche dans la nuit de dimanche à lundi jusqu'aux environs de 7 heures, et de gros retards ont été enregistrés dans la journée de dimanche. Plusieurs compagnies de ferries ont, de leur côté, annulé plusieurs traversées sur la Manche et vers l'Irlande.

Le Premier ministre David Cameron a fait le point sur les mesures en place, lors d'une conférence téléphonique dimanche avec les ministres concernés. L'alerte météo a fait surgir des craintes d'assister à une répétition de la "Grande Tempête" d'octobre 1987, qui avait fait 18 morts côté britannique et quatre côté français. Des vents d'une force comparables à ceux qui sont prévus avaient soufflé au Royaume-Uni en mars 2008, mais en termes de conséquences, cette tempête est plus comparable à celle d'octobre 2002, selon le Met Office.

La tourmente attendue a déjà été surnommée St Jude, patron des causes perdues, dont la fête est lundi. Le "Great Storm" de 1987, pire tempête qu'ait connue le Royaume-Uni depuis 1703, avait entraîné la chute de quelque 15 millions d'arbres et d'importants dégâts. "L'épisode prendra fin lundi en début de matinée sur la Bretagne et en milieu de journée sur le Nord-Pas-de-Calais", a précisé Météo-France. Dans le nord de la Bretagne avant même l'arrivée de la tempête, des dizaines d'arbres et des toitures ont déjà été arrachés par des vents et des pluies violents, perturbant la circulation

SOURCE

 


Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article