Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Plus d'un million de chômeurs en «fin de droits» en 2013

Publié par Brujitafr sur 7 Décembre 2013, 21:02pm

Catégories : #VIE QUOTIDIENNE

La hausse constatée est liée à la dégradation du marché du travail. (Crédit: Le Figaro/Jean-Christophe Marmara)

 

 

Entre 2009 et 2012, les nombre des «fins de droits» a augmenté de 15%, selon l'Unedic.

Personne n'en parle, et pourtant… Si la tendance des neuf premiers mois de l'année se poursuit, plus d'un million de chômeurs tomberont au 31 décembre dans la catégorie des «fins de droits». Soit plus d'un million de demandeurs d'emploi qui arrivent au bout de leur période d'indemnisation. En 2012, ils ont été 1,1 million dans ce cas. «Entre 2009 et 2012, le nombre de chômeurs en fin de droits a augmenté de 15%», rappelle Pierre Cavard, directeur Études & Analyses à l'Unedic.

Cette hausse, constatée après le plus fort de la crise, est liée à la dégradation du marché du travail. Mais d'une double façon. En 2012, 58% des personnes qui se sont retrouvées privées d'allocation-chômage avaient au départ un droit à indemnisation inférieur à un an (la moyenne est de deux ans), faute d'avoir suffisamment cotisé. Ce sont typiquement des salariés précaires qui enchaînent CDD, missions d'intérim et périodes de chômage. Signe que ces allers et retours se multiplient de plus en plus, les sorties d'indemnisation pour reprise d'emploi sont, elles aussi, en forte hausse. «Dès que la conjoncture s'aggrave, ces personnes font des missions plus courtes, ont des durées d'indemnisation plus faibles et tombent donc plus rapidement en fin de droits», explique Patricia Ferrand, secrétaire confédérale CFDT.

À l'autre bout de la chaîne, on trouve l'allongement de la durée du chômage lié à la crise. Entre octobre 2012 et 2013, le nombre de personnes au chômage depuis plus de deux ans a bondi de 16,5%, celui des personnes sans emploi depuis trois ans de plus de 17%. Avec, en première ligne, les chômeurs seniors plus touchés que tout autre par les stigmates de la crise. Selon une étude de l'Unedic de janvier 2012, 17% des chômeurs de moins de 25 ans sont encore inscrits à Pôle emploi au bout de deux ans, contre 48% des plus de cinquante ans. Soit un rapport de près de un à trois! «L'âge est le facteur discriminant, plus que le diplôme», insiste Pierre Cavard.

Aucune aide

La situation est d'autant plus dramatique que les chômeurs en fin de droits ne basculent pas tous vers d'autres aides sociales, du type RSA ou allocation spécifique de solidarité (ASS). «Les personnes en fin de droit, dont le conjoint gagne correctement sa vie, ne peuvent pas prétendre au RSA ou à l'ASS, car ces aides prennent en compte la composition du foyer. En outre, il faut avoir travaillé suffisamment longtemps pour avoir droit à l'ASS», explique Alain Marcu, d'Agir contre le chômage.

Personne ne sait combien de personnes seront touchées cette année, tant les statistiques récentes manquent sur le sujet. Mais en 2010, les experts estimaient qu'un tiers des fins de droits allaient se retrouver sans aucun filet financier de sécurité. Sous la pression des syndicats et de l'opposition socialiste de l'époque, le gouvernement Fillon avait alors négocié un plan d'aide (à coup de formation, de contrat aidé et d'une aide exceptionnelle pendant six mois équivalente au RSA) pour près de 325.000 bénéficiaires potentiels. Seuls 20.000 en avaient au final profité. Depuis, plus rien…

 

 

source via Maître Confucius


Commenter cet article

ummite 08/12/2013 13:47


re zelectron


 


il est déjà franchi ce point de non retour depuis 1981-1992 avec le traité de maastricht delors-mitterrand .


nous sommes actuellement à 120 % du PIB , 95% actuellement , officiellement .


et en ajoutant aux d'autres projets pas encore mis en chantier , mais dont les contrats signés , nous en sommes à 120% du PIB .


la france amorce depuis 8 ans sa chute aux abysses ,  toujours plus de crédits nécessaire pour faire fonctionner la république et toujours moins d'entrée fiscale que les années précédentes
et l'année prochaine , ce sera encore pire , et les autres années à venir et ainsi de suite .


 


je le dis ! nous allons être obliger de tout vendre de notre patrimoine célébres , versaille , fontainebleau , chenonceau  et autres antique etc..etc..  français et outre-mer ,
supprimer le service publique dans tous sont ensemble y compris l'armée et l'armement nucléaire , tout est planifié pour un rendez -vous avec nos infortunés grècs .

Brujitafr 08/12/2013 17:03






La France sera la Grèce II



zelectron 08/12/2013 13:34


@ummite,


J'ai peur que d'ici peu (un à deux ans) nous atteignions le point de non retour !

ummite 08/12/2013 07:06


bonjour zelectron


 


pour comprendre le système , il faut avant toute chose remonter à 1871 .


la saisie totale du droit des ouvriers obtenu après la révolution française . raconté par henri guillemin un célèbre historien , l'un des plus objectif avec une vraie éthique .

ummite 08/12/2013 06:57


le chômage , une pression très efficace pour asservir la plèbe laborieuse .


la majorité de cette plèbe n'ose croire que tout se qu'elle endure est planifié , se retourne contre son
aussi  infortuné voisin que de se retourner contre ceux qui la dirige ! la peur ? la lâcheté ? sans doute les deux
réunis .


je fais les paries que cette plèbe votera pour la continuité du système !

zelectron 07/12/2013 21:34


Merci à ce guvrnement dont la devise est: laissez nous faire, nous nous savons, vous vous êtes des incapables, nous nous avons la science infuse: nous sommes
les nouveaux socialo-fascistes, ceux qui ont tout compris depuis la chute du mur de Berlin et celle du communisme !


un million de chômeurs en fin de droits ? mais c'est terrible nous allons prendre les mesures qui s'imposent et en premier nous décrètons qu'il faut que nous
versions des larmes de crocodile, nous nous assumerons l'entière responsabilité.


Chers citoyens vous voyez bien que nous faisons quelque chose que la droite qui était au pouvoir avant nous n'avait jamais fait !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<