Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Elysée a tranché ce jeudi en faveur d'une modulation des allocations familiales en fonction des revenus à partir de 2015. Elles seront divisées par deux à partir de 6000 euros de revenus pour le foyer, et par quatre à partir de 8000 euros.   

Les allocations familiales vont être modulées selon le revenu

 

 

Les allocations de base seront divisées par deux à partir de 6000 euros de revenus pour le foyer, et par quatre à partir de 8000 euros, a précisé à l'AFP la rapporteure pour la partie famille du budget de la Sécurité sociale, Marie-Françoise Clergeau. 

La prime à la naissance, déjà sous conditions de ressources, ne sera pas divisée à partir du deuxième enfant, et la majoration des allocations à 14 ans sera maintenue, a-t-elle ajouté. 


"Dans un souci de justice"

Le groupe PS à l'Assemblée va déposer des amendements en ce sens au projet de budget, examiné la semaine prochaine dans l'hémicycle, a indiqué à l'AFP son président Bruno Le Roux, se félicitant d'une modulation des allocations "dans un souci de justice". 

Cette modulation doit permettre de réaliser 800 millions d'euros d'économies en année pleine, et 400 millions d'euros dès 2015. La branche famille de la Sécu doit réaliser un total de 700 millions d'euros d'économies l'an prochain, un niveau qui est maintenu. 


Gros débat

La question de la modulation des allocations familiales selon le revenu a créé de grands débats: du côté des "pour", la députée PS Laurence Dumont s'interroge par exemple sur la logique de recevoir, en tant que parlementaire, "les mêmes allocations familiales que la femme de ménage" qu'elle emploie. 

Du côté des "contre", le directeur général de Famille de France estime qu'il y a "déjà une logique de redistribution avec les allocations familiales", puisque les salariés qui ont de gros revenus cotisent plus que ceux qui gagnent moins, alors qu'ils touchent les mêmes allocations. "Imagine-t-on réguler les remboursements de la sécurité sociale en fonction des revenus des patients?".

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article