Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Le FN remporte une élection locale test

Publié par Brujitafr sur 14 Octobre 2013, 04:12am

Catégories : #POLITIQUE

Franchement, cela méritait-il réellement autant de panique de la part des politiques, des directs de la part de plusieurs chaines, et autant de polémique? Ce ne sont pas des élections capitales, et si les politiques dit « traditionnels » faisaient réellement leur travail, peut-être que ce genre de victoire n’arriverait pas, car si on regarde bien, les autres partis ne s’occupent plus de vouloir combattre le FN que des véritables raisons de la crise et des multiples problèmes en France !

source les M.E.

 

© afp

Le Front national a remporté dimanche une élection locale en France sans enjeu national mais qui illustre la bienveillance nouvelle dont bénéficie ce mouvement d'extrême droite auprès d'une population exaspérée par l'insécurité et la crise.

Le candidat du Front national à l'élection cantonale partielle dans la petite localité méridionnale de Brignoles (17.000 habitants, dirigée par un maire communiste) a remporté ce scrutin au deuxième tour avec 53,9% des voix, selon les résultats définitifs officiels.

Laurent Lopez a recueilli 5.031 voix, contre 4.301 pour son adversaire de la droite UMP Catherine Delzers (46,1%), selon ces résultats.

La présidente du FN, Marine Le Pen, a immédiatement salué la "belle victoire" de son candidat à Brignoles face à une candidate de l'opposition conservatrice, qui confirme à ses yeux "la mort du front républicain". Elle a rappelé que le Parti socialiste, au pouvoir en France, avait appelé à voter pour le parti de droite UMP au deuxième tour pour faire barrage au FN.

Selon Mme Le Pen, même s'il ne s'agissait que d'une élection cantonale partielle, "ça augure d'une volonté de changement des Français, qui vont l'exprimer, qui vont se mobiliser", pour les municipales prévues au printemps 2014 en France

SOURCE

Commenter cet article

duperrier 14/10/2013 17:34


Je suis déçue ,je vous croyais plus libérale ,plus ouvert ,je comprends mieux ,aujourd'hui je remarque les Vrai opposants Du Nouvel Ordre Mondial ,et ceux qui sèmenent le somnifère 


merci Brujita.fr

Brujitafr 14/10/2013 18:18







duperrier 14/10/2013 17:30


MON COMMENTAIRE TROP DIRECT 

duperrier 14/10/2013 17:29


Je ne comprends pas cette Haine fabriqué par Mitterrand qui lui portait des gerbes de Fleurs sur la tombe de Pétain ,qui avait la Fancisque ,qui a des ombres énormes dans ces périodes ,qui a
manipulé le Peuple ,toute les guerres déclarées sont sous la bannière Socialiste ,Que si nous sommes au bord de l'abîme le F N y est pour rien jamais été au Pouvoir Que tout cela est une
MANIPULATION pour dérouler le Tapis rouge à Sarkozy ,Car si le FN obtient des Mairies ça sera le même scénario qu'avec les 4 mairies C'est à dire ils supprimeront toutes les Subventions que des
emmerdes avec l'Administrations NOM ils auront des bols de crapauds a avaler chaque matin ,en finale pour les élections Présidentielle ils seront battus Comme prévu et PLANIFIE ?Je ne vote plus
car les résultat sont fait à Denvers USA 

le gall 14/10/2013 11:37


qu'est-ce que tu as à vomir sur le FN,  toi ?

Brujitafr 14/10/2013 18:34



CONCLUSION : TOUT CHANGER POUR QUE TOUT RESTE IDENTIQUE


On connaît cette formule célèbre du roman italien « Le guépard », que Tommaso di Lampedusa place dans la bouche du Prince Salina : « Si nous voulons que
tout reste tel que c’est, il faut que tout change.. »


 


C’est exactement la maxime d’action du Système : pour que tout reste conforme à l’ordre euro-atlantiste établi, il faut faire semblant que tout change
:



- en remplaçant à intervalles réguliers un comédien de la troupe de théâtre UMP par un acteur de la troupe de théâtre PS,




- et en faisant mousser, à intervalles aussi réguliers, une prétendue « poussée très inquiétante de l’extrême droite » (2002, 2012)
ou une prétendue « poussée surprise de l’extrême gauche » (2007), afin de bien s’assurer que les spectateurs croient encore au scénario de la
pièce.




François Asselineau
Président de l'UPR



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<