Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi avoir choisi un tel chiffre ?
"Mais parce que c'est cool ! "nous réponds en somme le conseil constitutionnel.
En vérité, il s'agit d'une référence directe à la légende biblique du roi Salomon qui percevait chaque année un poids de 666 talents d'or en guise de taxes.
Un signe qui désigne donc clairement le cartel bancaire sioniste comme étant à l'origine de la grande confiscation qui se prépare...


La taxe sur les hauts revenus, promesse électorale de François Hollande, verra bien le jour en France, même si le Conseil d'Etat semble considérer qu'elle ne pourra dépasser un seuil d'imposition des ménages supérieur à 66,66% contre les 75% envisagés.



La section des finances du Conseil d'Etat, saisie par le gouvernement après la censure de cette "super taxe" le 29 décembre dernier par le Conseil constitutionnel, devait rendre son avis jeudi après-midi.

Selon Le Figaro, elle enterrerait la taxation symbolique de 75% sur les revenus dépassant un million d'euros par an, estimant qu'une imposition supérieure à 66,66% serait jugée confiscatoire par le Conseil constitutionnel.

Les ministres de l'Economie et du Travail, Pierre Moscovici et Michel Sapin, ont refusé jeudi de se prononcer sur les modalités futures de cette taxation "exceptionnelle" et "transitoire".

Ils ont toutefois précisé que l'avis du Conseil d'Etat serait pris en compte dans la définition du nouveau dispositif, vraisemblablement conjugalisé, qui sera inclus dans le projet de loi de finances pour 2014.

"L'esprit est toujours là", a dit Pierre Moscovici sur BFM TV et RMC Info, se refusant toutefois à "élaborer sur un avis qui n'est pas sur mon bureau".

"Il y aura cet effort demandé aux plus fortunés de notre pays : exceptionnel, dans une circonstance exceptionnelle, pour une période exceptionnelle et temporaire", a-t-il réaffirmé.

"Ça n'est pas fait pour abîmer l'économie, ça n'est pas fait non plus pour créer du rendement budgétaire et fiscale", a-t-il plaidé.

L'avis du Conseil d'Etat, a dit Michel Sapin sur Europe 1, "jouera son rôle". "Le gouvernement fera, il fera lorsqu'il aura tous les éléments d'information".

"Il n'y a aucune raison de renoncer à un effort supplémentaire pour les plus riches des plus riches des plus riches des Français", a poursuivi le ministre du Travail.

Mais, "il n'y aura pas plus de personnes concernées qu'il n'y en avait avec le dispositif précédent", a-t-il ajouté.

Le gouvernement prendra une décision "relativement rapidement", a-t-il déclaré.

Sophie Louet

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-super-taxe-sur-les-hauts-revenus-verra-bien-le-jour-821426

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article