Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

FRANCE : Vrais chiffres du chômage Août 2013, 64 600 chômeurs de moins, 362 500 radiations, du jamais vu !

 

 

Incroyable mais, vrai : chez Leclerc Drive (Auxerre), il est permis d'exploiter les chômeurs et ce, sous la houlette du Pôle Emploi...

L'histoire...

Selon le témoignage, pour Rue89, d'un demandeur d'emploi qui en a fait les frais, le Leclerc Drive de la ville d'Auxerre qui a ouvert le 20 août dernier, "emploient" des demandeurs d'emploi sans vraiment les rémunérer.

Selon cet anonyme, les demandeurs d'emplois décrochent une formation de préparateur de commandes pendant 6 semaines. Lors de l'entretien, le conseiller de Pôle Emploi et un des responsables de l'enseigne sont clairs : « pas de salaire versé durant la formation », du fait que le versement par le Pôle Emploi des allocations chômage ne sera pas interrompu.

Seul « avantage » : le chômeur perçoit « des indemnités de frais de repas qui s'élèvent à 6 € par jour ! ».

Jusque-là, tout va (presque) bien ; sauf que, le jour J, le travail de préparateur de commandes est expliqué en un 15 minutes et, 1h plus tard, le chômeur « apprenti » prépare déjà seul les commandes... Très vite, il est même formé à la livraison clients.

Alors que sa formation pour le poste de préparateur de commande étant censée durer 6 semaines, elle aura duré moins d'une heure...

Un vrai travail à la chaîne sans contrat !

Les préparateurs de commandes ont donc à travailler 6h par jour dans une ambiance très pesante : peu de bavardages, peu de sourires puisque selon les salariés, la « scannette » du préparateur de commandes « est un mouchard qui détaille [les] statistiques [au] chef » !

Ils n'ont de « répit » que, vendredi (6h15 de travail), et le samedi, (6h30) ; ce qui correspond à 36h45 hebdomadaire...

Une "exploitation" soutenue par le Pôle Emploi ?

Selon le témoignage de ce chômeur ayant été formé par ce Leclerc Drive, il n'a pu tenir qu'une semaine (au lieu de 6 comme prévu). Malgré son abandon de poste (car, il n'a prévenu personne), il n'a été contacté ni par Le Pôle Emploi, ni son futur Employeur Leclerc.

Il a appris par la suite que, « cette fameuse formation était en réalité une période d'essai, financée par Pôle emploi »...

source

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article