Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Nicolas Sarkozy et l'émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani



Cette année 2012 commence sous de bons auspices pour les Français. Fallait qu’on commence tout d’abord à vous souhaiter nos voeux les meilleurs pour cette nouvelle année qui débute sous les chapeaux de roue. Bonne et heureuse année à tous ! Nicolas Sarkozy et sa famille sont au Qatar, après avoir fui la justice française qui lui demande des comptes. Le pays de Voltaire s’est enfin débarrassé de son petit timonier aux talonnettes.  

La villa est cossue, dans un quartier où on voit de superbes résidences de luxe, d’esprit européen, ressemblant à des manoirs. L’ancien président et sa famille sont logés dans une énorme bâtisse de plus de 300 mètres carrés comprenant 15 pièces, dont un bureau en bois gracieux. Ascenseurs, grands escaliers, chambres spacieuses. Décor de patines dans les 4 salles de bains opulentes, toutes de marbre rose. Dressing et grande armoire dans les chambres décorées avec des chandeliers lustrés, œuvres d’art originales, des meubles antiques avec des dorures à la feuille d’or, etc.

Éliminé dès le premier tour aux dernières élections présidentielles, l’homme qui a permis au Qatar de racheter toute la France, ne pouvait qu’aller se réfugier là-bas avec toute sa famille. L’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, lui devait bien ça. Les Français se sont enfin débarrassé de l’homme qui a tout cassé en 5 ans mais, la justice, qui veut redorer son blason, a lancé un mandat d’arrêt international pour essayer de faire revenir l’ancien président. Une cellule VIP lui irait très bien à la Santé, non ? Mais, compte tenu de la puissance de ce petit émirat, en France, l’ancien président se trouve à l’abri. Pour l’instant…

François Hollande, le nouveau chef de l’Etat français n’a pas voulu interférer et laisse donc la justice faire son travail. En effet, de l’affaire Bettencourt-Woerth en passant par l’affaire des fadettes des journalistes du Monde sans toutefois oublier, l’affaire Karachi, l’affaire de l’EPAD, celle de l’Île de Jatte avec le conflit d’intérêt et tutti quanti, l’homme est impliqué dans toutes ces affaires, jusqu’à la moelle. Sauvé par son immunité présidentielle, il avait échappé à la justice jusqu’à présent.

C’était juste une fiction, pour commencer l’année !



source: Allainjulles.com

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article