Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Mardi, je me suis réveillé un peu plus tôt que d’habitude.
Oui, d’habitude je me lève quand le chien veut faire un tour dans le jardin, vers 7h00, mais ce matin là, je me suis réveillé à cause d’une forte détonation.
J’ai plus ou moins sauté du lit et j’ai vu que quelqu’un était entrain de rentrer chez nous. Heureusement, j’ai tout de suite vu qu’il s’agissait de la police, donc je n’ai pas essayer de chercher un moyen de nous défendre et à la place, j’ai juste levé les mains en l’air et attendu que la police entre." Ah c’est juste la police". Ma deuxième pensée a été " Qu’est-ce qu’ils sont entrain de faire ? Détruisent-ils mon entrée juste à cause de mon blog ?" Je n’étais pas sûr s’ils tiraient ou s’ils lançaient des grenades flash dans notre entrée. Après un total de trois explosions (ce qui s’avéra être des coups de feu) et beaucoup de bris de verres et de bois, ils sont entrés.
 
Ma femme enceinte, pas encore au courant qu’il s’agissait de la police a essayé de protéger notre plus petit garçon et – elle me le dit plus tard- était sur le point de prendre le 22LR quand elle a compris à ma réaction que c’était en fait la police. Notre plus jeune garçon dormait dans notre lit cette nuit là (car ma belle mère était venue nous rendre visite) et s’est automatiquement placé derrière moi et devant les canons des fusils d’assaut de la police.
 
Désolé de m’égarer, mais parfois quand vous achetez des sous-vêtements vous en obtenez trois dans un seul paquet, et sans raison aucune, un de ces sous vêtements est toujours d’une couleur horrible et bien sur, je portais ce type de sous vêtement mardi matin. Un caleçon orange vif. Ayant été traîné à plusieurs reprises dans la rue, les couloirs de prison ou autre en sous vêtements, par la police norvégienne ou par les gardiens de prison, je me suis dit que l’histoire se répétait et que j’allais être photographié avec mon petit bidon, mes cheveux fins, mes bras bronzés contrastant avec mon corps bien pâle et -portant cet horrible sous vêtement orange (Tout le monde croyait que j’étais en fait Néerlandais…).
 
Quand j’eus terminé de naviguer en pensées intelligentes sur mon caleçon orange et le reste, la police monta l’escalier et m’a – tout simplement- arrêté, me mettant le visage sur le lit et me menottant. À ma grande surprise, ils ont aussi arrêté et menotté ma femme enceinte, laissant mon plus jeune garçon choqué seul sans la protection de sa mère. Un tas de policier de la DCRI en civil sont arrivés et celui qui semblait être le chef a dit " oui, c’est Vikernes".
 
La porte du salon après l’action policière:
 






Par contre, heureusement que ma belle mère était là pour prendre soin des enfants, ce qui m’a permis de me soulager concernant ça. Je les entendais parler et elle tentant de calmer les enfants. J’ai été – a ma grande surprise- autorisé de mettre des vêtements. On m’a alors dit que nous étions suspectés d’avoir commis ou de préparer un acte terroriste et avons été gardé jusqu’à ce que les policiers en civil passent au peigne fin nos affaires au bureau. Dans l’ensemble, dans la maison, ils ont confisqué des livres, des cartouches et 5 chargeurs de fusil de rechange. Les pc, les clés USB, disques durs, Une carabine remington CZ 527, une carabine 22LR CZ 457, une carabine 22LR browning et un fusil Bajkal de calibre 12, une carabine a air comprimé, deux fusils à billes, des couteaux de chasse, deux couteaux de survie, trois arbalètes avec carreaux, un gladius, un scramasaxe et deux lances. Ils ont vérifié toute la propriété aussi avec des chiens, mais -bien sur- n’ont rien trouvé. Ils ont aussi trouvé tous les tickets de caisse des fusils et des munitions ainsi que la détention d’arme de ma femme permettant de posséder ces armes.

Ils n’ont pas pris le magazine de chasse de ma femme, ni aucun des livres sur le camping, ni notre équipement de pécheur, nos livres de premiers secours, nos cantines ni aucun autre équipement de chasse, de survivalisme ou de camping. (…)

Après ça, j’ai été ramené dans le salon et ai vu que mon plus jeune fils avait vomi dans les bras de sa grand mère. J’ai compris qu’il avait été très bouleversé. L’action policière avait évidemment été un peu trop dramatique pour un petit garçon de 3 ans et demi. Elle essayait de le réconforter. Apparemment les choses n’allait pas aussi bien avec les enfants après tout. Sa mère enceinte a été placé devant les enfants sur une chaise avec les mains menottés dans le dos et saignant du nez.

Dehors, il y avait des voitures garées tout autours de notre pelouse ainsi que des policiers de la DCRI partout. On m’a mis une capuche sur la tête et on m’a rapidement placé à l’intérieur d’une voiture avec la moitié de l’équipe SWAT avec moi et l’autre moitié avec me femme. Les deux voitures ont quitté la propriété et on roulé très vite vers l’autoroute et ont continué à environ 160-170 km/h dessus vers Brive. La police à conduit la voiture de façon professionnelle à travers le trafic et nous sommes arrivés sans incident à Brive. Nous avons été placé dans deux cellules différentes. Je savais qu’ils n’avaient aucune raison de nous inculper de "terrorisme" mais j’avais en tête ma mauvaise expérience avec la police norvégienne toujours fraîche. Est-ce que la police française aurait fabriqué des preuves ? Est-ce qu’ils mentiraient aussi ? Est-ce qu’il mettrais aussi des preuves ? Est-ce que eux aussi, ils me garderaient en prison au moins un an avant de me présenter devant un juge et de me faire subir un procès bidon ? Je ne le savais pas encore. J’étais donc inquiet. Malheureusement ma femme était impliquée aussi et mes trois enfants attendaient notre retour.

Heureusement, la police a fait de son mieux pour retirer le verre sur sol et ont pris le temps de s’assurer qu’il n’y avait pas de morceaux de verre dans les chaussures données à nos enfants. Voici quelque morceaux de verre trouvés sur le sol, après avoir aspiré la zone à l’extérieur de la pile elle-même:

Malheureusement, j’avais déjà été en cellule avant. Plusieurs fois en fait. Dans l’ensemble, pour environ un mois. Ce n’est pas très confortable. Vous devez rester là sans rien faire, parfois pendant des jours et, dans des cas extrêmes, pendant des semaines avant d’être transféré dans une prison normale et dans une cellule normale où vous pouvez passer une année ou deux avant d’aller au tribunal.

En France, j’ai eu l’autorisation de parler à un avocat rapidement. Il m’a dit que j’avais été arrêté pour "terrorisme" mais qu’il ne semble pas qu’ils n’aient de preuves pour ça. Il suppose donc que ça a été fait pour leur donner plus de temps et plus de droits juridiques concernant notre traitement.

N’ayant absolument rien trouvé dans notre maison de location ou sur notre propriété portant à croire que ma femme et moi avions des pensées criminelles, les policiers n’avaient de ce fait d’autre choix que de nous mettre en difficulté pour nous faire parler. Par contre, il ne semblaient pas si intéressé par nous "avoir".
Au lieu de ça, ils essayaient d’obtenir plus de clarté. J’étais choqué ! Ayant de l’expérience avec la bande de voyous connus comme la police criminelle norvégienne qui ne se souciait de rien d’autre que de m’avoir ou d’avoir ceux qu’ils arrêtaient, peu importe la façon, je discutais avec des policiers qui faisaient leur boulot, comme la plupart des gens s’y attendent et comme ils sont censés le faire. Pas de faux témoignages. Pas de preuves fabriquées. Pas d’ajouts d’objets illégal sur notre propriété. Pas de tentative désespéré de faire passer tout ce que je dis comme si j’étais pourri jusqu’à l’os. Pas de malentendus évidents sur ce que je disais. Pas de tentative de nous lancer Marie et moi l’un contre l’autre. Rien mis à part la confusion du lieu des objets confisqués et qui était présent quand ça a été fait. Les policiers de Brive se sont comporté exemplairement aussi, tous et tout le temps. Ils ont été polis et professionnels. Pas d’insultes aux gardés à vue. Pas de mauvais traitements. Pas de rires moqueurs ou d’expositions au ridicule ou autres mauvaises plaisanteries. Pas d’abus de pouvoir. Ouah ! La France était vraiment différente. À ce moment, je me suis senti honteux d’être norvégien. Peut-être que la civilisation n’a pas encore atteint la Norvège, après tout.

Ils ont très vite découvert que ma femme et moi n’avions aucun plan terroriste. Cependant, les officiers de la DCRI avaient des ordres "venant d’en haut" comme ils le disaient, ils avaient donc a justifier de notre arrestation, évidemment commandé "d’en haut". Ils ont alors commencer à préparer d’autres accusations contre nous. Comme, "sommes nous de bon parents?" On m’a posé des questions sur les vêtements camouflages de mes fils, sur leurs arcs et sur l’utilisation d’une épée par ma fille sur une photo du blog.

Est-ce une formation militaire et un endoctrinement politique de mon fils aîné ?


Est-ce une formation militaire et un endoctrinement politique de ma fille de 2 ans?


Non ?…bien. Je n’ai aucune idée de ce qui leur est passé par la tête quand ils m’ont posé ce genre de question mais au moins, il n’ont pas insisté sur une quelconque formation militaire ou endoctrinement politique. Les garçons aiment jouer avec leurs pistolets en plastique et leurs camouflages. Ils adorent jouer à cache-cache ( et le camouflage est parfait pour ça). Les garçons adorent les arcs et les flèches, moi aussi quand j’avais leur âge. La petite fille de 2 ans qui joue avec l’épée en bois de son grand frère ? Non, ce n’est pas un entrainement militaire, ni un lavage de cerveau. Ce n’est pas un endoctrinement politique. C’est parfaitement normal.

"Le type d’en haut", un politique bien sur, voulait ma peau. Pas de plan terroriste après 24h? Pas d’endoctrinement démoniaque nazi des enfants révélé après 48h ? Merde ! Ils devaient alors trouver quelque chose à me coller et ainsi rallonger la garde à vue de 48h. Ma femme enceinte avait par contre été libérée et a été ramenée discrètement avec succès par la DCRI malgré la horde de journalistes qui s’étaient installées devant le commissariat.

NB : Souvenez vous que je n’ai aucun profil Facebook, donc ceux qui prétendent être moi sont des menteurs. Souvenez vous que tout autre site internet mis à part burzum.org sont faux et sont crées par des fans ou des personnes ne me voulant pas du bien.

Traduit en Français par Harigasti TeiwaZ.
Source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article