Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour l'État, les 17 milliards d'euros d'économies devraient passer par un maintien du gel du point d'indice des fonctionnaires en 2015 et 2016, et le gouvernement pourrait "raboter" en outre de 10.000 à 15.000 postes des 60.000 recrutements dans l'éducation qui étaient prévus sur le quinquennat.

 

 

L'Etat devrait réaliser environ 17 milliards d'économies dans le cadre de la baisse de 50 milliards d'euros sur trois ans des dépenses publiques programmée par l'exécutif, tandis que la Sécurité sociale contribuera à hauteur de 23 milliards et les collectivités pour 10 milliards, d'après le quotidien Les Echos.

 

« Attaque en règle contre le SMIC trop « cher » !… »

 

MAINTENANT, ÇA SUFFIT ! Marchons contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses…

 

La France doit faire des économies. C'est le nouveau crédo de François Hollande, depuis le fameux tournant qualifié par certains de "social-libéral" au début de l'année. En tout, 50 milliards d'euros de réduction des dépenses publiques avaient été annoncés, et les spéculations allaient bon train pour savoir qui allait devoir se serrer la ceinture. Le programme semble se préciser.

L'État devrait en effet prendre à sa charge 17 milliards d'euros d'économies, la Sécurité sociale 23 milliards d'euros et les collectivités territoriales 10 milliards d'euros, selon Les Echos datés de ce lundi.

Gel du point d'indice des fonctionnaires

Dans le détail, cela devrait passer par un maintien du gel du point d'indice des fonctionnaires en 2015 et 2016, et le gouvernement pourrait en outre "raboter" de 10.000 à 15.000 postes des 60.000 recrutements dans l'éducation qui étaient prévus sur le quinquennat.

La Sécu forcée de faire des économies

La Sécurité sociale devrait quant à elle économiser 23 milliards. Ce qui passerait par une réduction supplémentaire d'un milliard d'euros par an de la progression des dépenses de santé, déjà sujettes à un plan d'économies.

Le quotidien assure en outre que les "allocations familiales de base" ne seront pas touchées mais évoque de possibles économies sur certaines prestations secondaires.

Baisse de la dépense des collectivités de 3 milliards d'euros par an

Enfin, les collectivités devraient contribuer au plan d'économies à hauteur d'environ 10 milliards, via une baisse de trois milliards d'euros par an en 2015, 2016 et 2017 des dotations versées par l'Etat.

 

 

source via Maître Confucius


 

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article