Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De l'État aux collectivités locales, la chasse au gaspillageNormal, les caisses sont vides, et la dette a explosé en quelques années !!!
Faites des réserves, préparez-vous, car 2015 s’annonce donc…tragique !

 

Les collectivités territoriales seront plus que jamais au régime sec en 2015, et cela va durer au moins jusqu'en 2017: l'an prochain, l'Etat leur versera 3,7 milliards de moins, malgré l'hostilité des élus locaux qui prédisent "un repli massif" de leurs investissements, au détriment de l'emploi.

Pressé en septembre par la Commission européenne de présenter des "mesures crédibles" pour comprimer ses dépenses et réduire les déficits publics, le gouvernement Valls s'est montré inflexible, comme la veille s'agissant des dépenses sociales.

Il s'en tient à son plan de 50 milliards d'économies d'ici 2017: 11 dans les crédits aux collectivités, 18 à la charge de l'Etat, 21 dans les dépenses sociales.

Les 11 milliards imposés aux collectivités représentent la différence entre le montant versé en 2014 (40 milliards de Dotation globale de fonctionnement, DGF) et celui prévu pour 2017 (29 milliards). Mais sur les quatre ans, "cela représentera une ponction de 28 milliards d'euros" aux dépens des collectivités, a rappelé mardi le président du Comité des finances locales (CFL) André Laignel (PS). Soit "30% de dotations en moins", selon l'Association des maires de France (AMF). L'an prochain, la baisse atteindra 6,5%.

Ces sacrifices surviennent en outre après trois ans (2011-2013) de gel en valeur des aides de l'Etat.

 

La ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu au Palais de l'Elysée le 27 août 2014 ( AFP/Archives / Bertrand Guay )
La ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu au Palais de l'Elysée le 27 août 2014 ( AFP/Archives / Bertrand Guay )

Devant le CFL, la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu, les secrétaires d'Etat au Budget Christian Eckert et à la Réforme territoriale André Vallini ont décomposé la potion amère: - 2,51 mds pour "le bloc communal" (communes et intercommunalités), - 1,148 md pour les départements, - 451 millions pour les régions.

Le gouvernement brandit volontiers le rapport 2013 de la Cour des comptes pointant une hausse de 3,2% des dépenses de fonctionnement des collectivités, dont une bonne partie est pourtant imputable à des décisions de l'Etat (entre autres, la revalorisation indiciaire des fonctionnaires de catégorie C, nombreux dans les collectivités).


- 'Un scénario catastrophe' -

(...)

 

suite et souce via les M.E.

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article