Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau Voltaire via SOTT

 

Selon Fox News, la maîtresse de David Petraeus aurait laissé fuiter le 26 octobre des informations classifiées relative à l'attaque du consulat des Etats-Unis à Benghazi. Paula Broadwell a révélé que l'annexe du consulat était la plus importe base de la CIA en Afrique du Nord et qu'elle servait de prison secrète [1].

La chaîne néo-conservatrice établit un lien entre cette fuite et la démission forcée du directeur général de la CIA, au motif de cette liaison extra-conjugale.

Cette interprétation des faits est insuffisante en ce qu'elle ne rend pas compte du chantage dont David Petraeus a été l'objet. Il est beaucoup plus probable que cette information est publiée pour faire du perdant un bouc-émissaire. Quoi qu'il en soit, l'information citée est de première importance.

Le 22 janvier 2009, le président Obama a officiellement mit fin aux prisons secrètes et à la torture en promulguant l'Executive Order 13491 - Ensuring Lawful Interrogations. Pourtant, il est de notoriété publique que rien n'a changé sur le fond. Les confidences de Paula Broadwell en sont la première confirmation.

[1] « Petraeus mistress may have revealed classified information at Denver speech on real reason for Libya attack », par Jennifer Griffin et Adam Housley, Fox News, 12 novembre 2012

à lire aussi : USA : Affaire Petraeus : un deuxième haut gradé compromis

Tag(s) : #USA

Partager cet article