Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ison-10082013-adam-block

 

Lorsqu’elle frôlera le Soleil entre le 28 et 29 novembre prochain, la comète ISON pourrait devenir une des plus impressionnantes de ce siècle. A quelques jours de la périhélie, suivez son évolution avec notre sélection des plus belles photos d’astronomes amateurs.

 

Selon la nasa, nous sommes à quelques mois d'une inversion compléte du champ magnétique du soleil

Selon la nasa, nous sommes à quelques mois d'une inversion compléte du champ magnétique du soleil


Voyageant depuis la fin du mois de septembre dans le système solaire interne, la comète ISON poursuit sa course qui l’a conduite pour la première fois près du Soleil. Si proche d’ailleurs, environ 1,1 millions de kilomètres (seulement) le 28 novembre prochain, que beaucoup s’interrogent si son noyau de roches et de glaces résistera à une température évaluée à plus de 2 500° C lorsqu’elle frôlera littéralement la surface de notre étoile. Si tel sera le cas, nous aurons alors de grandes chances d’admirer un spectacle inoubliable les matins suivants, dans les lueurs de l’aube. Peut-être aussi brillantes que Vénus voire plus !

 

ISON le 10 novembre ; apparition d'une deuxième queue à la comète (© Michael Jäger)

La cométe Ison serait escortée par plusieurs objets inconnus

 

Comet ison news : accompagné de 2 objets selon le radar chinois

 

Comet ison news : accompagné de 2 objets selon le radar chinois

 

 

 

ISON ou pour être plus précis la comète C/2012 S1 (ISON) se fraie un chemin dans notre voisinage vraisemblablement pour la première fois depuis son origine il y a 4,5 milliards d’années ! Venue des confins du système solaire, de la région lointaine et glaciale du nuage de Oort (considéré comme un immense « réservoir à comète ») peuplée de milliards de roches et débris.

A présent (mi-novembre), la comète progresse au sein de la constellation de la Vierge (Virgo). Le 18 novembre, elle rendra visite à la brillante Spica.

Avec une magnitude de +8.5 à la fin octobre, elle est encore trop pâle pour être visible à l’oeil nu. Cela devrait s’améliorer ultérieurement car naturellement, plus elle s’approche du Soleil, plus sa luminosité augmente.

De passage dans la constellation du Lion (Leo) courant octobre, elle s’est affichée en compagnie de Mars. Bien sûr plusieurs dizaines de millions de kilomètres les séparaient. Rappelons que même si les photos peuvent suggérer le contraire, la planète rouge est beaucoup plus grosse (la moitié de la Terre) que la comète. Cette dernière n’est qu’un rocher de quelques centaines de mètres qui dégaze du monoxyde de carbone (CO) et une relative abondance de cyanogène (CN), à l’origine de sa couleur verte caractéristique au contact de la lumière ultraviolette du Soleil.

 

Au cours des prochains jours, ISON deviendra observable à l’oeil nu en fin de nuit, moins d’une heure avant le lever du Soleil.

 

Un astrophysicien avertit que certaines cométes pourraient engendrer un armageddon électronique

 

Un astrophysicien avertit que certaines cométes pourraient engendrer un armageddon électronique

 

En attendant, un possible grand spectacle à l’oeil nu, voici une sélection non exhaustive des plus belles photos de la comète ISON publiées au fil des jours par les observatoires et de nombreux astronomes amateurs.

 

Michael-JAcger-20131108

c2012_s1_2013_11_06_DamianPeach

 

 

C2012S1-20131027_DamianPeach

 

 

fig1e

 

 

ison-10082013-adam-block

 

 

 

Comet ISON Nucleus on 10-26-2013 at 05:43 to 06:27 am E.S.T. or

 

Source-galerie complète+vidéo: Le cosmographe viaActuwiki

via Les Moutons Enragés

Tag(s) : #CIEL et ESPACE

Partager cet article