Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  

Facebook Graph Search

 

 

C’est la nouvelle de la soirée : Facebook vient d’annoncer qu’il allait désormais disposer d’un moteur de recherche. Prochaine cible du réseau social, Google

Il semble désormais inutile d’attendre un quelconque téléphone flanqué du sceau Facebook. Certains l’espéraient encore, le réseau social de Zuckerberg ne l’a même pas évoqué une seconde lors de la conférence de presse qu’il vient tout juste de tenir.

Au lieu de ça, nous avons pu apercevoir l’ombre d’une nouvelle fonction, Graph Search (à découvrir en suivant ce lien), qui se trouve être un moteur de recherche. Fier de son milliard d’utilisateurs, et des 240 milliards de photos qu’il héberge, Facebook a donc décidé de développer un outil sensé renouer avec ses bases, et qui va permettre d’établir de nouvelles connexions.

En somme, Graph Search prendra la forme d’une fonction de recherche différente de celle offert par un google par exemple, puisqu’elle sera axée sur l’association de phrases. Facebook donne l’exemple suivant : au lieu de taper « hip-hop », on pourra taper « mes amis de New York qui aiment Jay-Z », c’est dans un sens plus précis, et ça permet de trouver des personnes, des lieux et des photos en rapport.

 

Facebook Graph Search

Facebook Graph Search

 

Graph Search est encore en version beta, uniquement disponible en anglais et ne prend pas en compte les publications et les actions Open Graph (par exemple, les chansons écoutées).

 

Voici les 4 grands axes concernés par la recherche Graph Search :

  • Personnes : « les amis qui vivent dans ma ville », « les habitants de ma ville d’origine qui aiment la randonnée », « les amis de mes amis qui ont visité le parc national Yosemite », « les ingénieurs logiciels qui vivent à San Francisco et qui aiment le ski », « les personnes qui aiment les mêmes choses que moi », « les personnes qui aiment le tennis et qui vivent à proximité ».
  • Photos : « les photos que j’aime », « les photos de ma famille », « les photos de mes amis avant 1999 », « les photos de mes amis prises à New York », « les photos de la tour Eiffel ».
  • Lieux : « les restaurants de San Francisco », « les villes visitées par ma famille », « les restaurants indiens que mes amis indiens aiment », « les attractions touristiques que mes amis ont visitées en Italie », « les restaurants de New York que les chefs aiment », « les pays que mes amis ont visités ».
  • Intérêts : « la musique que mes amis aiment », « les films aimés par les personnes qui aiment les mêmes films que moi », « les langues parlées par mes amis », « les Jeux de stratégie auxquels jouent les amis de mes amis », « les films que les réalisateurs aiment », « les livres lus par les directeurs généraux ». source

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

facebook

 

Facebook a prévu de faire aujourd’hui une grande annonce. Idée au demeurant honorable, toutefois, à quoi peut-on s’attendre ? 

Concrètement l’invitation de Facebook n’est pas d’une aide transcendante, on y lit ‘Come and see what we’re building‘. Ce qu’on peut tenter de déduire, c’est bien que le réseau a construit quelque chose, une chose somme toute concrète. On suppose donc que ce n’est pas une simple mise à jour ou un nouveau design.

Un moteur de recherches

La rumeur d’un moteur de recherches propre à Facebook court depuis un certain temps. Avec le paquet de données que brasse le réseau, une telle initiative ferait sens. Nous serions face à un moteur extrêmement personnalisé, prenant en compte vos envies et celles de vos amis. C’en est presque effrayant. Google a bien tenté la recherche sociale, mais google + est loin d’avoir le poids du réseau de Zuckerberg.

Un Facebook Phone

Rien qu’à la vue du terme ‘construire’, les spéculations ont commencé à poindre comme des pâquerettes dans un champs. Objectivement, Facebook est encore trop instable en bourse et la concurrence trop rude pour qu’ils tentent leur chance sur ce marché en 2013. Zuck’ a lui même admis en septembre qu’une telle chose n’avait pas de sens… Seulement, nous sommes aujourd’hui en janvier et certainement pas à l’abri d’une surprise.

Admettons quelques secondes qu’un Facebook Phone soit crédible. Imaginer que Facebook développe son propre OS est alors un peu fou, ce serait donc une énième version d’Android aux options centrées sur les fonctionnalités du réseau. Vos amis seraient votre carnet d’adresses par défaut, Instagram l’application appareil photo, FB Chat votre client de messagerie par défaut, bref, vous voyez le topo.

L’application Facebook étant présente sur toutes les plateformes, on ne peut que douter et d’autant plus car ils cherchent ouvertement à capitaliser et à rentabiliser les apps mobiles. Du point de vue du consommateur, quel intérêt y aurait-il à acheter tel Smartphone si l’actuel excelle déjà dans le domaine ?

Un super Chat

Voici maintenant deux ans que Facebook et Skype oeuvrent main dans la main et depuis… Compte tenu de la puissance des deux leaders, il ne s’est finalement pas passé grand chose. Facebook aurait une légitimité à pousser l’expérience de la voix et de la vidéo, transformant ainsi votre navigateur en centre de télécommunications.

Un nouveau flux RSS

Malgré les changements récents, le flux RSS des actualités de nos amis reste bien complexe à appréhender. Le tout n’est pas franchement lisible, ni réellement utile, il serait plutôt d’un genre intrusif. Une refonte ne serait pas négligeable, plus limpide, visible et moins chaotique.

Facebook va-t-il réussir à innover, à montrer de nouvelles fonctionnalités ou va-t-il se contenter de jouer la sécurité… La réponse est imminente, du reste, il sera bon de suivre le cours de l’action FB, afin de prendre la température de l’engouement des investisseurs.

source

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article