Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Exclusif JSSNews : C’est au milieu de la nuit du 3 au 4 avril 2012 que JSSNews a obtenu l’information selon laquelle, Richard Descoings, le Directeur de Sciences Po. est mort à New-York.

Selon des informations « extrêmement fiables » de la police française, des éléments troublant, encore non-publiés ou non-officiels, entourent encore la mort de cet homme.


Selon nos sources françaises, vers 18 heures (heure française), le 3 mars, le Premier Ministre François Fillon a été informé de la découverte du corps de M. Descoings dans une chambre du luxueux l’hôtel Michel-Angelo, situé sur la 51e rue, en plein cœur de Manhattan, à New York. Quelques minutes plus tard, le ministre de l’intérieur Claude Guéant, était à son tour mis au courant.

 

Toujours selon nos informations, Richard Descoings « a été retrouvé nu sur son lit. » Par ailleurs, et contrairement aux rapports officiels, nous avons apprit que « des éléments laissent à penser qu’il avait reçu quelqu’un dans la chambre un peu plus tôt. Le fait qu’il n’était pas seul est un élément important de l’enquête actuelle. Tard dans la nuit, une famille occupant une chambre voisine de celle de Richard Descoings aurait entendu les voix de plusieurs personnes provenant de la direction de la chambre 723, celle de Monsieur Descoings. »

Autre étrangeté, la chambre « était en désordre, comme si elle avait été visité » nous informe notre source à Paris. Certains objets personnels, comme un Iphone et un ordinateur portable, ont découverts sur un palier du 3e étage de l’hôtel alors que Richard Descoings était résident du 7ème étage.

Selon d’autres sources, à New-York, « aucune trace d’effraction n’a été constatée au niveau de la chambre, mais des éléments indiquent que de l’alcool a été consommé. »

Selon la police de New-York, Richard Descoings a été vu vivant pour la dernière fois à 10h30, alors qu’il aurait du quitter l’hôtel à 9h avec des collègues pour une conférence à l’université Columbia.

Richard Descoings avait 53 ans et était à la tête de la prestigieuse Sciences Po depuis 16 ans. Il devait « représenter l’Europe dans une réunion des grands leaders d’universités », sous l’égide du secrétaire général de l’ONU, ont précisé deux figures historiques de Sciences Po, Jean-Claude Casanova et Michel Pébereau, dans un communiqué. Le président Nicolas Sarkozy a rendu hommage à « un grand serviteur de l’Etat » et le chef de la diplomatie française Alain Juppé a fait part de sa « très vive émotion » en saluant « un infatigable acteur du rayonnement universitaire de notre pays dans le monde ». Le ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez a lui évoqué « un ami » qui a fait prendre à Sciences Po « les grands tournants stratégiques qui s’imposaient ».

Antoine Chatrier et Kaylee Jacksman – JSSNews

source: JSSNews

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article