Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Est-il possible de quantifier le nombre de sites, de pages Internet?

La World Wide Web Foundation s’est lancée dans cette aventure vertigineuse. L’objectif ? Mettre en place un index qui mesure le nombre de pages Internet et l’impact du réseau sur les populations. Il permettra d’évaluer les tendances et le développement d’Internet dans les pays en développement comme dans les pays développés en produisant des rapports annuels, explique le directeur de la fondation, Steve Bratt dans un article sur le site de CNN en date du 12 septembre.
    Caricature des navigateurs Internet
   
«Le web a quelque mille milliards de pages. La matière grise humaine a environ 10 milliards de neurones», écrit Kevin Kelly, un des fondateurs de Wired magazine dans son livre What Technology wants.

Il poursuit:

«Quand une page Internet ne renvoie que vers une soixantaine de liens vers d’autres pages, chaque neurone humain, lui, établit des liens synaptiques avec des milliers d’autres neurones, beaucoup plus donc, sauf que la matière grise ne double pas, comme la machine Internet en quelques années».

Pour quantifier le web, les outils sont des sondages d’internautes, des interviews de spécialistes du net, les données de fournisseurs d’accès à Internet, des gouvernements.
En plus de cet objectif, les chercheurs de la World Wide Web Foundation cherchent à évaluer quels types de sites sont consultés à travers le monde, et les différentes tendances d’un pays à l’autre.

Un article de CNN de mi-août, compare l’utilisation d’Internet pays par pays. Ainsi les pays avec la plus forte proportion de population connectée à Internet sont Monaco et l’Islande –plus de 97%–, sachant que 2,1 milliards de personnes soit 30% de la population mondiale, utilise Internet. Les pays nordiques sont pratiquement tous dans le top 10 des pays avec la plus forte proportion de population connectée à Internet: la Suède (92,4%), le Danemark (85,9%), la Finlande (85,2%); comparés aux 78,2% aux Etats-Unis. En bas de la liste figurent sans grande surprise les pays les plus pauvres d’Afrique: le Liberia (0,5%), l’Ethiopie (0,5%), la Somalie (1,1%). vu sur "au bout de la route"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article