Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le leader conservateur Mariano Rajoy, nouveau chef du gouvernement espagnol, n’attend pas pour réaliser son cahier des charges à l’intention des patrons des agences de notation. Il a en effet dit vouloir « transmettre un message aux marchés ».

Annonce de Mariano Rajoy : Il “faudra faire des coupes partout” sauf dans les retraites, afin de tenir la prévision de réduction du déficit, a-t-il promis dans un entretien à El Pais. “Tout le monde doit savoir que pour mon gouvernement, la priorité sera de tenir les engagements de l’Espagne à Bruxelles”, a-t-il affirmé. Au programme de son parti, le Parti populaire (PP), un “plan d’austérité qui impliquera toutes les administrations, éliminera les dépenses superflues et redondantes, et introduira des incitations à l’efficacité”.



Le conservateur Mariano Rajoy a nommé Luis de Guindos, ancien président de la banque Lehman Brothers pour l’Espagne et le Portugal, au poste de ministre de l’économie. Ce dernier va donc engager LE programme économique exigé par LE MARCHE et qui, bien évidemment, doit redresser le pays… déjà menacé de récession et frappé par un chômage record.

L’objectif n’est pas de donner du travail aux Espagnols mais de saigner les populations, d’aspirer la richesse du pays et la distribuer aux familles oligarchiques. Dans le modèle de société des mondialistes, la classe moyenne doit disparaître. C’est pourquoi l’immobilier et les actions papier, ainsi le papier monnaie seront de plus en plus vulnérables.

source: L.I.E.S.I

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article