Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

femme enceinte, image

En Ukraine, un projet de loi pour verbaliser les femmes qui fument pendant leur grossesse est étudié au parlement. Les futures mamans prises en flagrant délit avec une cigarette à la main seront peut-être soumises à une amende comprise entre 5 et 8 euros à la première interpellation, puis entre 11 et 17 euros, à la deuxième. On le sait, de nombreuses études prouvent que le tabac augmente les risques de fausse couche, de mort in utero, de malformation ou de prématurité.
Mais parfois, il ne suffit pas d’attendre un bébé pour réussir à arrêter de fumer, comme l’explique une jeune maman de 26 ans : « Quand j’ai découvert que j’étais enceinte, j’ai décidé que je devais arrêter, j’ai essayé pendant trois jours. Mais après mon mari m’a dit : « "recommence à fumer sinon on va tous devenir fou vu l’état dans lequel ça te met", alors j’ai réduit à cinq à six cigarettes par jour. »
Pour les militants des droits de l’Homme, cette loi, si elle devait passer, serait considérée comme discriminatoire parce que le tabac et l’alcool sont néfastes pour tout le monde, explique Angelina Kariakina, la correspondante d’Euronews à Kiev. Les militants ont donc demandé aux députés de bien prendre en compte les fumeurs passifs. Il semblerait qu’ils aient été entendus puisque, pour rappel, le parlement ukrainien a récemment voté l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Source : Euronews.fr

 

Que pensez vous d'une loi similaire en France ?

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article