Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Electroculture & Magnetoculture : Résultats et Témoignages

 

Résultats avec les installations d’antennes magnétiques d’electroculture.

Voici ci-dessous quelques partages de résultats issus des utilisateurs de mes techniques d’électroculture ou de magnétoculture.

 

Modèle des antennes magnétiques de ma conception que j’utilise pour les installations d’électroculture dont vous trouvez quelques résultats ci-dessous. Ces antennes sont enterrées et orientées tout autour du champ à une profondeur suffisante pour ne pas risquer de les toucher lors du travail du sol.

 

Cette antenne est conçue pour fonctionner comme un circuit électronique naturel d’énergie passive émettant en continu les bonnes ondes électromagnétiques pour les plantes. Elles fonctionnent en groupe et de concert sur tout le champ.

Protégé par un modèle déposé par Yannick Van Doorne. Toute reproduction à des fins commerciales est interdite sans son autorisation.

 

L'énergie, l’électricité et le magnétisme au service des cultures. 

 

Photos : Série de 3 mesures sur photo du champ énergétique subtil filmé dans le spectre lumineux. Photo 1 : Carton qui montre la situation de référence avec ces couleurs. Photo 2 : une antenne magnétique à la cire d’abeille posée sur le carton. On observe un développement d’énergie très marqué au dessus et autour de l’antenne. Photo 3 : Quand je me rapproche de l’antenne, le champ d’énergie se multiplie et s’agrandi fortement. On peut remarquer des couches d’énergies autour de mon corps.

 

Ces énergies subtiles qui sont mesurables avec des appareils sophistiqués peuvent avoir des effets très bénéfiques sur les plantes, mais aussi sur les animaux. 

 

Certains systèmes d’electroculture ont un mode d’action qui est soit énergétique, électrique, magnétique, électromagnétique ou une combinaison de ceux la. Selon le mode d’action ces techniques peuvent permettre d’amplifier des énergies naturelles et ainsi la vitalité.

 

Globalement les systèmes passifs sont plus performants et efficaces que les systèmes dits de production d’électricité artificielle. L’électricité artificielle comme produites par des batteries, panneaux solaires, systèmes électroniques actives ou centrales électriques ont en général des propriétés néfastes sur la vie des plantes, saufs cas d’exceptions spécifiques.

 

 

 

 

Je vous présente ici quelques résultats obtenus avec mes clients agriculteurs sur parfois des dizaines d’hectares ou avec des jardiniers dans leur potager.

 

Il n'est pas rare d'assister a des récoltes multipliées par 3 dès la première année ! Certaines techniques d’electroculture permettent en général 30% d'augmentation, ça peut aussi doubler à tripler les récoltes selon certain cas exceptionnels. L’ampleur des résultats dépendent aussi de la situation de départ et des pratiques autres utilisées en parallèle sur le terrain.  Chaque lieu, chaque cultivateur est un cas unique avec ses propres spécificités.

 

Témoignage, ville Erstein : Jardin dont je m’occupais et champ de Choux d’un agriculteur producteur de choucroute. Premier essai à succès.

Tournesols géants, choux, courgettes,...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les photos vous observez une feuille de choux d'un champ soumis à l'action d'electroculture et une feuille d'un champ non traité, la même variété et au même stade de développement, photo prises début juin 2009 prêt de Erstein en Alsace.  Les résultats sont très importants. Toujours plus de 30%, ici c'est au moins 15 jours d'avance en culture et minimum 100% de plus en poids.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Au dessus champ de choux témoin, en dessous champ de choux équipé d'un dispositif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dispositif d’electroculture utilisé ici consiste à l'installation d’antennes magnétiques adaptés pour en faire des relais antennes trempés en cire d'abeille pour amplifier le champ magnétique terrestre naturel et émettre les bonnes ondes de la cire d'abeille. L’antenne même est conçu comme un circuit électronique composé de cuivre, de zinc, de carbone et de quelques autres métaux. Ces aimants ferrites céramiques sont installés tout autour du champ et au milieu du champ, enterré à une profondeur suffisante pour ne pas les perturber avec les machines agricoles. Cela permet de relier les forces cosmiques et telluriques et d'amplifier les champs d'énergies locales.  Le dispositif est installé durablement, il permet de réguler ainsi le champ pour des dizaines d'années.


 

Photo ci-dessus un chou de 6,9 kg, ceci après déjà avoir enlevé les plus grandes feuilles pour pouvoir mesurer le chou sur la balance. Avec les feuilles le choux faisait plus de 7 kg. Cultivé en electroculture et biodynamie, avec moins d’un tiers de quantité d’engrais utilisé comparé à l’agriculture conventionnelle.

 

Témoignage région Angers, maraicher sur sol sableux pauvre :

 

Carottes, betteraves rouges, navets, haricots, rhubarbe, patates douces, tournesols...

Des résultats impressionnants avant - après

 

Photos ci-dessous : Quelques photos des résultats chez un maraicher ou l’installation a été faite au printemps 2010 avec les nouveaux condensateurs de ma conception printemps 2010. En Novembre 2010, lors d’une visite je vous présenté ici quelques photos. La terre est principalement du sable de Loire, très pauvre, avant les carottes avait la taille d’un doigt, maintenant ils ont plusieurs centimètres de diamètre.

 

Pour les patates douces, les résultats sont aussi excellents, une patate de 2,9 kg. C’était inimaginable avant l’installation.

En plus, cela est réalisé sans aucun engrais ou produit supplémentaire, il y a juste l’installation d’electroculture en plus. Tout en bio. Il est utilise chaque année juste un peu de fertilisant bio qui est principalement du compost réalisé à la ferme.

 

Les résultats se sont confirmés en 2011 et 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ci-dessus : La moyenne des carottes étaient beaucoup plus grosses que dans la zone non traitée. Sur un sol sableux, la carotte nantaise. Zone témoin : 50 g ; zone traitée : 540 g.

 

Photo ci-dessous : Avant les plus gros navets étaient de 250 grammes et de la taille d’une balle de tennis, maintenant il y en a à 2,9 kg et de la taille d’un gros melon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ci-dessous : Tête de tournesol immense, jamais vu sur ce terrain habituellement pauvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rhubarbe immense, jamais vu sur ce terrain, la production de rhubarbe a été tripler à quintupler en un an par rapport aux années précédentes et malgré un terrain pauvre composé principalement de sable et un peu de limon, une terre normalement peu propice à la rhubarbe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aubergine de grosse taille par rapport aux autres années précédentes sur le terrain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Témoignage Muttersholtz, Alsace,

agriculteur en pommes de terres :

 

Photo ci-dessous : Résultats d’essai sur un champ de pommes de terres en Alsace, à Muttersholtz,  avec l’installation d’electroculture fait au printemps 2010 en Alsace, comparé à des plants témoins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la photo ci-dessous :

Test sur plant de pommes de terres dans un jardin en Alsace, à Sand et Muttersholtz.A gauche, récolte d’un plant témoin : 6 pommes de terre et quelques toutes petites. Même origine des plants.

A droite, récolte d’un plant de la photo ci-dessus, trouvé dans le champ avec l’electroculture. Essai réalisé en 2010, installation début mars et récolte en juillet 2010.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout ces résultats de 2009 et 2010 se sont vu confirmés et même amplifiés pour certains sur les champs des maraichers dans la saison 2011 et 2012.

 

Témoignage : Canada, champ de pommes de terres, champ de culture de tomates plein air.

 

Un champ de 25 ha de pommes de terres a été installé au printemps 2011 au Canada avec des bons résultats dans les récoltes de l’été 2011. Sur ce champ j’avais choisi un nouveau mode d’installation différents adapté à de grandes surfaces. J’ai ainsi choisi de poser 10 fois moins d’antennes que habituellement pour les surfaces maraichères et de les disposer selon un plan spécifique. Ce nouveau mode d’installation était un essai en soit pour vérifier la faisabilité et adapter la technique pour de grandes surfaces. Le champ d’énergie était ainsi moins «puissant», les résultats ont été moins impressionnants mais tout de même très intéressants.

 

Le champ a subi une sécheresse importante fin de printemps et tout l’été. Une partie du champ n’a pas été irrigué à cause d’un problème technique. L’eau et l’apport d’engrais par l’irrigation est importante pour la croissance des plants de pommes de terre, cependant dans le cas du problème technique il a été observé que la récolte était identique comparé avec la zone irriguée normalement. Tout la zone était en electroculture. C’est intéressant comme observation, ceci indiquerais que en situation de stress l’électroculture peut apporter une grande différence positive. Les résultats se voient d’avantage en situation de stress. En situation normal sans electroculture, la zone non irrigué aurait eu une baisse de rendement importante comparé à la zone irriguée.

 

Témoignage, Belgique, Champ de Mais

 

Les champs de mais de plusieurs hectares donnent aussi des résultats positifs, testé en Belgique.

En Belgique un champ de mais sur un versant nord d’une colline dans les Ardennes a donné des résultats très positifs vu la situation d’une orientation et ensoleillement défavorable.

 

 

Résultats avec une tour en gré rempli de roches basaltiques avec une valeur paramagnétique au dessus de 3000 cgs.

 

Une tour rond peut servir à fertiliser des champs jusqu’à plusieurs hectares par tout, comme décrit et donc le fonctionnement à été découvert par Phil. Callahan.

 

Ci-dessous :  Les ondes naturelles de radiofréquences de Schumann qui entourent la terre sont très important pour l’équilibre et la santé de presque tout les organismes vivants. Ces tours permettent d’amplifier ces ondes naturelles localement pour le bien-être de l’environnement. Il y a encore beaucoup de mystères sur le fonctionnement de ces tours. Cependant on remarque que cela bénéficie beaucoup aux cultures et aussi aux animaux, même aux hommes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici une tour en gré rempli d’un roche très paramagnétique pour permettre un fonctionnement d’antenne fertilisante.

Cette tour a a été testé chez un agriculteur en Autriche en été 2012. Les résultats sont remarquables.

 

 

 

Cette technique qui a un coût de mise en oeuvre beaucoup plus bas comparé aux antennes magnétiques est adaptée pour traiter de grandes surfaces pour cultures.

 

Voici deux chou-raves que je montre lors de la conférence sur l’electroculture à Salzbourg, Autriche, en septembre 2012. Le premier chou rave plus gros représente la moyenne des choux raves récoltés dans un périmètre de 60 mètres d’une petite tour d’environ 1 mètre. L’autre chou rave à droite représente  exemple de ceux récolté à plus de 60mètres autour de la tour. Cette tour avait donc une action sur environ 60 mètres.

 

De plus grandes tours peuvent avoir un rayon d’action de plus de 100 mètres, voir plusieurs centaines de mètres.

 

Source via Incapable de se taire

 

 

L’ère des bio-mafias

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article