Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Élections européennes - en FRANCE : la victoire du FN est un séisme politique

Publié par Brujitafr sur 26 Mai 2014, 04:46am

Catégories : #POLITIQUE

Aujourd'hui, le FN est devenu le premier parti de France ....

Le Front national arrive pour la première fois en tête d’une élection au niveau national, et avec un score record : autour de 25%. On respire un grand coup, et on analyse.
On le savait, en effet, depuis des semaines, les sondages ne s’étant, sur ce point, pas trompés. Et pourtant, contrairement au « sursaut » du deuxième tour de 2002, il n’y a pas eu de mobilisation générale pour faire barrage à l’extrême-droite.
Au contraire, y compris à gauche, beaucoup ont choisi de laisser faire en s’abstenant massivement, même si la participation a été légèrement supérieure aux européennes précédentes. C’est de ce point de vue plus grave que le 21 avril « accidentel ».
C’est ce phénomène qui est le plus intéressant à comprendre, à analyser.
Le Front national est donc en tête, et il assurément le grand vainqueur de ce scrutin. C’est incontestable, et c’est historique.

La liste des perdants

Les perdants sont nombreux :
  • En premier lieu, évidemment, le PS qui réalise un score pathétique (moins de 15%) pour une formation au pouvoir, et qui paie l’incompréhension de ses électeurs face à la politique, et même au personnage, de François Hollande depuis deux ans. Le PS pourra-t-il se relever un jour de cette Bérézina ?
  • Le Front de Gauche, qui aurait dû, en toute logique, suivre la trajectoire de Syriza en Grèce, arrivé en tête dans son pays, s’est aussi « planté » : 6,6%. Mais Jean-Luc Mélenchon n’a pas su sortir de la dénonciation et de la rhétorique depuis deux ans, ne parvenant pas à incarner une alternative de gauche à l’échec du PS.
  • L’UMP, qui, après sa victoire aux municipales en raison d’un mode de scrutin favorable, retrouve à la proportionnelle un étiage faible (20%) pour une opposition en période de crise. Le FN lui a volé la vedette, et une partie de ses électeurs : guerre des chefs, affaire Bygmalion et affaires en tous genres...
Au-delà de ces analyses politiciennes, c’est l’état de la société française et du fonctionnement de la démocratie française qui sont en cause.

La faillite de l’« offre » politique

Avec une question : si les Français n’ont pas trouvé dans l’« offre » politique que le Front national pour incarner une alternative au « système », malgré la démagogie de ses propositions, c’est que les partis politiques traditionnels, de droite comme de gauche, ont failli et n’ont pas su se renouveler.
Le FN est en tête, mais pas pour autant le premier parti de France. Il est simplement le plus cohérent dans cette époque, en sachant tenir un discours peut-être irréaliste mais suffisamment fort en direction des victimes de la crise, en direction de tous ceux qui se sentent oubliés, délaissés, par l’élite politique qui se succède au pouvoir sans jamais résoudre les problèmes.

Lire la suite sur :
http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/25/victoire-fn-est-dabord-faillite-classe-politique-francaise-252441

Commenter cet article

OH OUI en Irak 26/05/2014 19:33


@revo OUI je suis un peu de votre avis ,ils savent qu'ils ne peuvent plus rien ,les emplois pourquoi faire ,puisque les commandes ne sont pas ,les endettés ,les non-rentables sont plus nombreux
que les bosseurs à 35 heures souvent malades en plus  ,la Sécurité Sociale ne reçoit de moins en moins ainsi que les Allocations familiales qui elles augmentent de plus en plus 


Puisque les Français ces pauvres C--S ne veulent pas se révolter pour faire une révolution l'Arme absolue est le F N avec des paroles ,des phrases des gestes il suffit de faire monter la
mayonnaise ,beaucoup de rebelles ,insurgés ;mercenaires venus depuis 2011 les Français n'ont aucune mémoire ces pauvres gens ,leur gadgets I-phon internet  ext sont plus important ,mais nos
invités logés nouris soigné ,voyages gratuit commence à s'ennuyer le Qatar Arabie Saoudite leur offrent des joujoux très pratique ,quelques fois nos fins limiers découvrent des arment ,il ne faut
pas leur en vouloir ,ils cherchaient quelques sachets de drogues ,sont tombés malencontreusement sur des armes de guerre pour se défendre de l'extrème droite ,les braves français ont leurs psys
,leurs cellule de crises ,chacun sa méthode ,je n'ai plus de télévision depuis 1981 je ne vois absolument pas comme ma famille ,elle me met en garde ,je vous en prie écoutez Seguin qui s'est
rangé bien sur ,sinon sa vie se seraitécourtée de quelques années Mais serait Mort dans la Dignité peut-être aurait il réveillé quelques anesthésiés 

Révo 26/05/2014 17:52


Le mini roman qui va faire tout changer en 2014


Suite aux élections.

 


http://www.amazon.fr/C%C3%A9tait-La-R%C3%A9volution-France-bascula-ebook/dp/B00HWF6Y74/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1401042919&sr=8-3&keywords=c%27%C3%A9tait+la+r%C3%A9volution


 


Extrait du livre:


C’était La Révolution
Cette année là, la France bascula … et le sang coula.
Tout avait commencé plusieurs années auparavant par une crise monétaire mondiale qui avait fini par toucher la France de plein Fouet. Les entreprises exsangues durent fermer en masse renvoyant
des flots ininterrompus de travailleurs vers les bureaux d’emplois.
Les devantures dans les centre villes affichaient de plus en plus « à louer » « bail à céder ». Bref plus rien n’allait dans le pays France… enfin sauf pour une poignée de privilégiés qui
vivaient tout en haut de la pyramide et qui en dessous de 10 000 euros se refusaient à prendre la moindre responsabilité.
Le peuple donc crevait petit à petit étouffé par le manque d’emplois, l’inflation et des impôts toujours plus lourds, toujours plus insidieux que votaient dans la joie et l’allégresse (un ptit
four svp ..merci) une cohorte de gens dévoués au système, leur système.
La situation était devenue de plus en plus explosive car la différence entre le bas de la pyramide et ceux d’en haut n’était plus tenable.


Il y avait ceux qui avaient encore la chance de travailler durement et ceux qui profitaient du système par leurs copinages et leur soumission aux différents Lobbys. Les français à cette époque
ne supportaient plus cette mise en scène.
Puis vinrent les élections qui firent basculer notre pays. Ce fut le révélateur d’un mécontentement généralisé , d’une ampleur qui n’avait jamais était atteinte.
Le parti que le système appelait « d’extrême droite » fit un raz de marrée et les Français désavouèrent massivement les élites au pouvoir mais aussi l’opposition « républicaine ».
Au soir des résultats, il était clair que rien ne serait plus comme avant et c’est ce qu’il advint.


Une poignée de généraux en fin de carrière et qui n’avaient donc plus rien à attendre du système décidèrent en leur âme et conscience que la France devait changer de visage.
Fort de leur expérience, de leur loyauté à leur patrie et de leur carnet d’adresse ils prirent sur eux de contacter les disciples qu’ils avaient formés tout au long de leur carrière dans les
différents corps d’armée.
Le résultat ne tarda pas.


Un nombre très important de jeunes généraux se joignirent à leur désir de redorer l’image de la France.
Il faut dire que cela les avait titillé depuis l’épisode rocambolesque et inimaginable où le président de la République Française s’était fait remarquer en sillonnant la capitale de nuit
chevauchant sa vieille mobylette d’époque pour aller « trousser » l’une de ses prétendantes .
Il était clair à cet instant là pour les militaires que le pouvoir ne pouvait plus rester entre de telles mains.
L’honneur de la France pour lequel ils s’étaient engagés repensant à leur vieux général qui tenait à payer lui même ses factures d’électricités, cet honneur là était bafoué, piétiné..
La décision fut alors prise d’agir et de se servir des résultats sans appel des élections pour légitimer le fait de retirer le pouvoir aux élites en place.
De changer complètement le système et tous les soumis qui lui étaient dévoués.
……

OH OUI en Irak 26/05/2014 11:50


A mon humble avis ,tout a été planifié ,car ils savent que le Paquebot France ,comme tous les Pays qui nous entourent sont aussi en piteux état ,donc financièrement en liquidation ,LA les
banquiers finiront de nous achever ,parlons de notre épave France que reste t'il dedans il n'a plus de chaloupe ,plus aucune bouée ,l'intérieur est tellement vidé ,que la coque pourrie ,notre
Industrie quelques miettes en pourcentages ,notre agriculture une mamelle de notre Pays sous perfusion Européenne ,sino ils sont tellement endettés qu'ils meurent Nos Biens Immobiliers vendus
,autoroutes ,Tour Effeil ,nos Ministères sont en locations ,notre réserve d'Or à Bruxelles en gage ( merci Sarkozy )


Nous n'avons plus le gouvernail de notre Pays ,quand on voit des gens du voyage barrer les autoroutes ,les routes pour exiger que le Préfet se déplace pour leur octroyer des logements ,des places
de parking ext quand on construit pour des Roms tout gratuit que des française à 79 ans se faire éjecter de son HLM car malade ne pouvant plus payer son loyer depuis un an ,moi personnellement
j'ai connu une française mourir chez-elle on lui avait coupé gaz électricité l'hiver ,je l'ai su trop tard  combien de pères de famille dorment dans leur voiture ,


Nous avons franchi la barre de l'abîme ,pour reprendre aujourd'hui ce ne sera pas 1 parti mais la révolution ?? JE PENSE PLUS à la guerre civile comme nous les avons imposées depuis 1968 en
Afrique ,Serbie ,aujourd'hui partout demain NOUS désolée sans vos PSYS 


écoutez le discours de Philippe Seguin du 5 Mai 1992 l'Irrecevabilité ,il a tout dit tout prévu

Dot 26/05/2014 11:19


On n'avait pas le choix de toute façon. Maintenant, ils veulent faire des alliances entre eux alors qu'ils ne peuvent pas se sacquer dans leurs propre parti ! Le rejet est européen donc pas
seulement dirigé contre les partis qui gouvernent.


La Pologne qui aura le plus profité de la manne financière UE, et de loin, est celle qui s'est le moins déplacée pour aller voter : 17% des électeurs. L'odeur en remerciement ( proverbe
hollandais ) mais n'avaient-ils pas acheté des avions Boeing dès le premier versement de bruxelles ?

zelectron 26/05/2014 10:07


le travail de sape des socialo-fascistes depuis 40 ans a produit son effet !

benji 26/05/2014 07:30


le FN vainqueur.....c'était courru , turlututu chapeau pointu ....bien fait pour la gueule des umps , si aprés ça ils n'ont pas compris , alors c'est qu'ils sont plus con que la
moyenne....

ummite 26/05/2014 06:41


si le FN est arrivé à provoquer un séisme politique , c'est que depuis 40 ans de diabolisation organisé par les pourris
de la république , les français semblent avoir enfin compris que ce parti dénigré à outrance , représentait quelque part l 'unique bouée de sauvetage restant encore à disposition des naufragé du
FRANCE . quand à ceux qui ont demander du rab aux traîtres UMPS de la république , ce sont ces éternels ignares que la république nourrie en son sein . ils ne comprendront jamais rien à rien pour
l'unique raison c'est qu'ils se fichent de la politique , chopent quelques paroles au vol  aux infos de l'intox , et en restent là .


de plus , la propagande avancée des ces ripoux et médias de la politique qu'il y aurait 60% d'abstention à encouragé une certaine catégorie d'indécis à rester chez eux  ce qui était bien
orchestré se sachent perdu .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<