Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Edward Snowden a quitté Hong Kong, dimanche 23 juin à 10h55 locales (4h55 heures de Paris) à bord d'un vol commercial à destination de Moscou.

Lors d'une manifestation de soutien à Edward Snowden, le 15 juin 2013, devant le consulat américain à Hong Kong. Lors d'une manifestation de soutien à Edward Snowden, le 15 juin 2013, devant le consulat américain à Hong Kong. (EYEPRESS NEWS / AFP)

 

Par Francetv info avec AFP 

   

Il s'était réfugié à Hong Kong depuis ses révélations fracassantes sur le système mis au point par les Américains pour surveiller l'internet mondial.

[exclusif] video – espionnage. Etats-unis: edward snowden, l’homme qui a trahi barack obama

 

Selon le journal chinois  South China Morning Post, Edward Snowden a quitté Hong Kong, dimanche 23 juin à 10h55 (4h55 heures de Paris) à bord d'un vol commercial à destination de Moscou. Il doit atterrir vers 15 heures, heure française. La capitale russe ne sera pas sa destination finale, selon le journal, qui cite l'Islande ou l'Equateur comme possibles destinations finales.

 

Wikileaks affrète un avion prêt à conduire snowden en islande


Samedi, Edward Snowden, avait été inculpé par la justice américaine, qui avait demandé à Hong Kong de l'interpeller. Les autorités hongkongaises précisent que le jeune homme de 29 ans a quitté volontairement le territoire.

 

Edward snowden inculpé d'espionnage par la justice américaine !!! (presse)

Usa: des élus américains réclament l'extradition de snowden

 

Comment ont réagi les Etats-Unis ?

Vendredi, Edward Snowden, avait été inculpé par la justice américaine, qui avait demandé à Hong Kong de l'interpeller. Les autorités hong kongaises ont expliqué dimanche 23 juin que le jeune homme de 29 ans avait quitté "volontairement le territoire pour un pays tiers de façon légale et normale". Elles ont ajouté qu'elles n'avaient "pas obtenu d'informations pertinentes" justifiant l'arrestation du jeune Américain comme le demandaient les Etats-Unis.

"Nous avons été informés par les autorités de Hong Kong que Monsieur Snowden était parti de Hong Kong pour un pays tiers. Nous continuerons de discuter de ce sujet avec Hong Kong et mènerons la coopération policière adéquate avec les autres pays où M. Snowden pourrait tenter de se rendre", a déclaré dans un communiqué une porte-parole du département de la Justice, Nanda Chitre.

Mais des élus américains ont déjà fait part de leur colère, comme le sénateur démocrate Chuck Hagen. "Poutine semble toujours content de provoquer les Etats-Unis, que ce soit sur la Syrie, l'Iran et maintenant bien sûr sur Snowden. Ce n'est pas comme cela que des alliés doivent se traiter les uns les autres, et je pense que cela aura des conséquences graves sur les relations entre les Etats-Unis et la Russie", a-t-il déclaré sur CNN. 

L'informaticien, qui travaillait en sous-traitance pour la National Security Agency (NSA), une des principales agences du renseignement américain, a reconnu être à l'origine des révélations sur l'existence d'un vaste programme de surveillance des communications téléphoniques et via internet.

 

 

Qui l'accompagne dans sa fuite ?

L'association WikiLeaks, fondée par l'Australien Julian Assange, réfugié dans l'ambassade d'Equateur, à Londres, a révélé sur Twitter avoir aidé Snowden à trouver "asile dans un pays démocratique" et organiser son exfiltration de Hong Kong. 

 

WikiLeaks         @wikileaks

FLASH: WikiLeaks has assisted Mr. Snowden's political asylum in a democratic country, travel papers ans safe exit from Hong Kong. More soon.

 


Dans un communiqué publié vers 14h, le site précise que Snowden est "escorté par des diplomates et des conseillers juridiques de WikiLeaks". "Monsieur Snowden a demandé à WikiLeaks d'utiliser son expertise juridique et son expérience pour assurer sa sécurité", poursuit le texte. "Une fois que M. Snowden arrivera à sa destination finale, sa requête sera formellement traitée", ajoute WikiLeaks, sans plus de précision.

 

 

Edward Snowden joue à cache-cache avec les Etats-Unis

 

 

Le gouvernement de Hong-Kong a confirmé que l'ex-agent de la NSA, Edward Snowden a quitté son sol. Il vient d'arriver Moscou, mais ce ne serait qu'une étape avant la Havane et Caracas. Mais le ministre des affaires étrangères équatorien affirme que Snowden les a sollicité.  

 


Edward Snowden joue à cache-cache avec les Etats-Unis

Edward Snowden a quitté Hong-Kong pour Caracas mais pour l'heure, le Veneazuela n'a pas réagi à son arrivée.

REUTERSBobby Yip

 

En dévoilant au monde entier les pratiques des Etats-Unis en matière d'espionnage informatique, Edward Snowden, 30 ans, savait qu'il pouvait tirer un trait sur sa patrie d'origine. Réfugié à Hong-Kong depuis le 20 mai, l'ancien agent de la NSA a quitté ce dimanche la presqu'île chinoise. Selon la compagnie aérienne Aeroflot, il est arrivé ce dimanche vers 15h20 à Moscou à bord du vol SU213. Ce que confirme Wikileaks.  

 

Mais la capitale russe ne serait qu'une escale: "demain, 24 juin, il décollera par le vol SU150 pour La Havane", a indiqué une source de la compagnie aérienne. Et d'ajouter: "le même jour, il quittera La Havane pour Caracas sur un vol local". Sa destination finale serait donc le Venezuela, pays dont les relations diplomatiques avec les Etats-Unis sont glaciales.  

Cette décision de fuir la Chine intervient au lendemain de l'inculpation d'Edward Snowden. Accusé d'espionnage, de vol et d'utilisation illégale de biens gouvernementaux, il encourt 30 ans de réclusion criminelle aux Etats-Unis. Selon leWashington Post, cette inculpation était assortie d'un mandat d'arrêt provisoire. Or, un accord d'extradition est en vigueur entre Hong-Kong et les Etats-Unis. Dans un communiqué, les autorités chinoises affirmaient pourtant qu'elles "n'avaient pas obtenu d'informations pertinentes" justifiant son arrestation comme le demandaient les Etats-Unis. Mais Snowden a-t-il eu peur que la Chine cède face aux pressions de Washington?  

Wikileaks vague quant à sa destination finale

L'ancien consultant informatique souhaite peut-être également éviter de se retrouver dans la même situation que Julian Assange. Le fondateur de WikiLeaks vit reclus depuis un an dans l'ambassade d'Equateur à Londres pour échapper à son extradition vers la Suède - où il est accusé d'agressions sexuelles - puis vers les Etats-Unis où il encourt la réclusion. Pour éviter qu'il se retrouve dans une telle situation, Wikileaks affirme avoir aidé l'Américain en l'aidant dans ses démarches.  

 

Mais Snowden est-il réellement en route pour le Venezuela? Pour l'instant, ni les autorités du pays ni Wikileaks n'ont confirmé l'information. Dans un tweet, l'organisation de Julian Assange affirmait simplement que "WikiLeaks a fourni une aide pour l'asile politique de M. Snowden dans un pays démocratique". Or, jusqu'à présent, tous les regards étaient rivés vers l'Islande. Dans un entretien avec le Guardian le 9 juin, un homme d'affaires lié à Wikileaks révélait jeudi soir qu'un vol était sur le point d'être affrété. Il affirmait que l'Islande était le pays le plus proche de ses valeurs pour un internet libre et indépendant des Etats.  

Autre piste possible: l'Equateur. Le pays avait déjà accordé l'asile à Julian Assange. Ce dimanche après-midi, le ministre des Affaires étrangères du pays a affirmé sur Twitter que Snowden avait sollicité l'asile, sans pour autant dire s'il avait été accordé et si l'informaticien était attendu. 

source

 


Tag(s) : #USA

Partager cet article