Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Source : Medias Internet.

Le dernier trimestre 2011 marche fort … :-)

 

- EUROPE / ETATS-UNIS : L’agence d’évaluation financière Fitch a abaissé jeudi la note de la banque suisse UBS d’un cran, soit de « A+ » à « A ». Elle a également indiqué qu’elle envisageait d’abaisser les notes de nombreuses autres grandes banques, dont le Credit Suisse et les banques françaises Crédit Agricole et BNP Paribas. Fitch a également abaissé d’un cran, à « A+ » les notes de deux banques régionales allemandes, Landesbank Berlin (LBB) et Berlin-Hannoversche Hypothekenbank.
Les autres banques placées sous sourveillance sont le Crédit Mutuel en France, la Deutsche Bank, le groupe Néerlandais Rabobank et les banques américaines Goldman Sachs et Morgan Stanley. Plus tôt jeudi, Fitch avait annoncé un abaissement de deux crans des notes des banques britanniques Lloyds Banking Group et Royal Bank of Scotland.

- ALLEMAGNE : 10 banques allemandes viennent d’être dégradées par l’agence de notation Moody’s

- ETATS-UNIS : La dette des Etats-Unis dépasse les 15.000 Mds$ ! D’après la dernière mesure du Département américain au Trésor au 15 novembre 2011, la dette des États-Unis totalisait plus de 15.000 Milliards de dollars, 15.033 Milliards pour être plus précis. Le cap symbolique est donc franchi haut la main par les États-Unis, qui ne manquent pourtant pas de faire régulièrement la leçon aux Européens sur leur gestion de la crise. Yes we can !

- ETATS-UNIS : L’agence Fitch avertit que les banques américaines ont de sérieux risques d’être contaminées par les problèmes de l’Eurozone.

- EUROPE : Le FMI remplace son directeur « EUROPE » en pleine crise de la dette

- FRANCE : Les investisseurs estiment que la France a déjà perdu sa précieuse note AAA.

- EUROPE : Le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a semé le trouble hier en déclarant que le niveau de dette publique de l’Allemagne était lui aussi « préoccupant », soulignant qu’il était supérieur à celui de l’Espagne. Rapporté au PIB, la dette allemande devrait ainsi représenter 83% du PIB à fin 2011.

- EUROPE : Face à l’ampleur des plans de rigueur mis en place en Europe, la croissance économique donne de sérieux signes de faiblesse pour le 4ème trimestre, y compris en Allemagne. Quant aux taux d’intérêt, ils pourraient se tendre encore en cas de nouvelle crise du crédit bancaire européen, un mouvement de défiance qui n’épargnerait sans doute aucun pays.

 

À part ça tout va bien! ;) Jo^^"L'éveil 2011"

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article