Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Escherichia coli ou "Colibacille" est une bactérie habituellement présente dans le gros intestin et non pathogène. Elle peut cependant le devenir lorsqu'elle envahit les voies urinaires. Ce micro-organisme peut aussi vivre à l'état libre, en particulier dans l'eau. Évacué avec les selles, il circule dans les égoûts et peut polluer les eaux qu'il rend non potables, voire impropres à la baignade. Des prélèvements réguliers sont effectués dans les piscines et au niveau des plages pour détecter sa concentration.

Escherichia Coli est utilisé en génie génétique

Exemples : pour lutter contre le nanisme, l'hormone hypophysaire de croissance (STH ou hormone somatotrope) est produite par génie génétique puis extraite des bactéries par choc osmotique. De nombreuses autres substances sont ainsi fabriquées :l'insuline (hormone hypoglycémiante pancréatique), les facteurs de coagulation (pour les hémophiles), l'interféron (substance antivirale), le vaccin de l'hépatite B ...

Extraits de :

http://georges.dolisi.free.fr/Microbio/Genie_gen.htm

http://archives.radio-canada.ca/sante/maladies/clips/4750/

 

Symptômes

Malgré la diversité des affections provoquées par les souches d’E. coli pathogènes, toutes ces souches utilisent une stratégie classique d’infection, commune à de nombreux autres agents pathogènes.

Comme la plupart des pathogènes des muqueuses, les souches d’E. coli responsables de diarrhées et d'infections extra-intestinales utilisent une stratégie d'infection dont les points clés sont les suivants: colonisation des muqueuses, éventuellement invasion des cellules, multiplication, évasion des défenses de l’hôte, dommages à l’hôte.

Ici, la bactérie en cause est ECEH

Les ECEH sont responsables de colites hémorragiques6. Le principal réservoir de ces bactéries est le tube digestif des bovins; la contamination humaine se fait par l'intermédiaire d'aliments, principalement la viande de bœuf hachée et le lait cru. Le sérotype O157 est le plus fréquent. Il est responsable d'épidémies. Les ECEH produisent une vérotoxine (ou Shiga-toxine) qui peut entraîner un syndrome hémolytique et urémique (SHU). Des intoxications à ECEH se sont déclarées suite à l'ingestion de viande contaminée et insuffisamment cuite (hamburger). Une intoxication a eu lieu en France en 2005.

Les cytotoxines (vérotoxines) sont à l'origine de la destruction des cellules intestinales. Les symptômes peuvent aller de la diarrhée simple à une diarrhée sanglante et abondante. Les manifestations sont plus graves chez les enfants de moins de 8 ans et chez les personnes de plus de 65 ans. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) se manifeste entre autres par une anémie hémolytique, une thrombopénie et une insuffisance rénale aiguë.

Extrait de :http://fr.wikipedia.org/wiki/Escherichia_coli

Prévention

Bactérie E.coli: Quelques gestes permettent de réduire les risques de contamination

Comment échapper à la bactérie tueuse? Si les légumes crus sont particulièrement visés, d'autres aliments peuvent également contenir la bactérie tels que les salades, les fruits, la viande crue ou insuffisamment cuite, le lait cru ou les produits laitiers au lait cru.

Plusieurs règles d'hygiène élémentaires, mais indispensables, sont à appliquer.

Dans un premier temps, il convient de se laver régulièrement les mains. Puis «il faut nettoyer et éplucher les fruits et légumes soigneusement», «éventuellement mettre du vinaigre dans l'eau de rinçage», a ajouté sur Europe 1 ce vendredi matin le professeur Vincent Carlier, spécialiste de l'hygiène alimentaire à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort. Cela «permet d'enlever deux zéros à la contamination», a-t-il précisé. Avec ces précautions, «on n'atteint pas la sécurité absolue, mais une bien meilleure sécurité microbiologique», a encore indiqué le spécialiste.

Cuire les aliments qui peuvent être cuits

Une fois la deuxième étape accomplie, il convient de se laver les mains «après la manipulation des aliments, laver les surfaces de travail en contact avec les aliments crus», poursuit Atlantic Santé.

Ensuite, il faut «cuire les aliments qui peuvent être cuits. La bactérie étant sensible à la chaleur, bien cuire la viande hachée et la volaille (faire cuire à coeur à 70°C pendant deux minutes les steaks et steaks hachés de bœuf).»

Enfin, chacun doit «s'assurer de la qualité de l'eau consommée» et «ne boire que de l'eau potable».

Extrait de :

http://fr.news.yahoo.com/bact%C3%A9rie-e-coli-ajouter-vinaigre-leau-rin%C3%A7age-l%C3%A9gumes-061425535.html

A qui cela peut-il profiter ? 

Pour cela il faut voir quelles sont les conséquences.

Une baisse de la consommation des légumes et de fruits frais, avec des conséquences sur la santé et aussi sur l’économie.

Santé :

Manque de vitamine C avec baisse de l’immunité ce qui rend plus sensible aux infections(entre autre) et prépare ainsi le lit à d’autres bactéries et virus.

Voir / www.vitamineco.com

Économie :Pertes de revenus pour les producteurs et grosse perte de nourriture.

Zizanie entre les pays de l’UE, demande de dédommagement, les russes refusent d’acheter a L’UE.

Certaines questions demeurent : quelle est la source de cette épidémie ?

La bactérie peut elle être véhiculée par le vent ou des chemtrails ?

Merci à NedAllen, Syl, David et Anonyme pour les renseignements fournis .

(Lire aussi l'article de NaturalNews)

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article