Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mise à jour: Lien ajouté

h.sharifi20130426040031680

En connaissant la forte implication de Cheney dans l’attaque du 11 Septembre, cette dernière déclaration résonne comme un avertissement. On dirait qu’il se trame quelque chose et qu’il le sait parfaitement. Dans le cas contraire, jouer aux devins avec des scénarios de ce genre ne sert à rien. Enfin si, à préparer le public à leur prochaine forfaiture en distillant la peur chez les américains. Fawkes

L’ancien vice-président des États-Unis Dick Cheney a déclaré dans une interview à une radio locale que dans les 10 prochaines années, il est susceptible d’y avoir une attaque sur les USA «beaucoup plus meurtrière» que le 11 septembre.Le politicien a déclaré qu’il «doute» même que les Etats-Unis finissent cette décennie sans une autre « attaque massive » à leur encontre

« Je pense qu’il y aura une autre attaque. Et la prochaine fois, je pense que ce sera beaucoup plus meurtrier que la fois précédente »a déclaré Cheney, cité par le site Business Insider .
« Imaginez ce qui se passerait si quelqu’un pouvait prendre clandestinement un dispositif nucléaire et le mettre dans un conteneur d’expédition en direction de Washington », a déclaré Cheney.

A la question de savoir si l’attaque conduirait à un « régime militaire » et à la reconstitution du gouvernement du États-Unis, Cheney a rappelé le programme «continuité du gouvernement», qui, selon ses propres termes, a été créé pendant la guerre froide afin de permettre un « gouvernement intérimaire » (government in waiting) pour prendre la place du gouvernement conventionnel si nécessaire. Selon le site cette semaine, Cheney a été l’objet de critiques intenses des politiciens américains pour avoir attaqué à plusieurs reprises la politique étrangère du président Barack Obama.Source: Russia Today

Traduction: Fawkes News

Un grand grand merci à Tanguy pour m’avoir fait connaître cette info publiée dans un autre grand quotidien reconnu, ce qui montre bien que l’actu peut être prise au sérieux. L’article a été publié par le Dailymail, ci-joint les captures d’écrans:


image001

 

Déjà cette année, Obama nous parlait d’une crainte d’attaque nucléaire sur son pays (une déclaration stratégique pour se dédouaner aux yeux du public):

https://www.youtube.com/watch?v=txlfjwZebGw

L’année dernière c’était le sénateur Lindsey Graham qui nous jouait la même partition, ça devient gros leur truc:

http://charlotte.cbslocal.com/2013/09/03/graham-nukes-in-hands-of-terrorists-could-result-in-bomb-coming-to-charleston-harbor/

L’année dernière, Obama a aussi licencié le même mois deux haut responsables de l’arsenal nucléaire du pays:

http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/11/la-purge-militaire-dobama-197-officiers.html

Peut-être des brebis galeuses qui ne voulaient pas suivre les ordres suicidaires et immorales d’Obama…

Tag(s) : #USA

Partager cet article