Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est étonnant, deux centrales sont confrontées à des problèmes d’incendies mais tout est rassurant, il n’y a aucun risque, les cadrans sont tous au vert, bref, ne soyons ni paranoïaques ni bercés dans le catastrophisme., Puisqu’on vous dit que TOUT VA BIEEEEN ! vu sur "les moutons enragés"

Incendie spectaculaire mais sans conséquences à la centrale nucléaire du Tricastin!?

Un transformateur électrique de la centrale nucléaire de la Drôme a pris feu pour une raison encore indéterminée. Les autorités affirment que cet incendie n’aura aucune conséquence sur les riverains ni sur l’environnement. Par Dépêche (texte) AFP – Un incendie a touché samedi après-midi le transformateur d’une unité à l’arrêt de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, laissant s’échapper de gros panaches noires de fumée mais sans conséquences sur l’environnement, a indiqué EDF.

L’incendie, qui s’est déclenché vers 15H00 pour une raison inconnue, « s’est déroulé dans la partie non nucléaire des installations et n’a aucune conséquence radiologique sur l’environnement et la population », a précisé EDF dans un communiqué.

Le transformateur sert à évacuer la production d’électricité vers le réseau électrique national.

Les flammes ont été rapidement maîtrisées et il n’y a pas eu de blessés. L’unité de production N°1 était en arrêt pour sa maintenance annuelle.

De nombreux riverains ont appelé les pompiers au vu des fumées, ont-ils souligné à l’AFP

Source: realinfos

USA, l’incendie de Las conchas continue de ravager la région proche du complexe nucléaire de Los Alamos.

Photo: DavidIcke.com

Les pompiers affairés dans l’enceinte du complexe nucléaire de Fort Alamo (où fut construit la première bombe nucléaire), débroussaillent chaque buisson et bosquet qui menaceraient de s’enflammer à la première étincelle venue de l’incendie qui les encercle.

Il faut dire que le gigantesque incendie de « Las Conchas » qui sévit depuis plusieurs jours tout autour du complexe nucléaire est devenu depuis hier le plus important de l’histoire de l’état du Nouveau Mexique.

93 000 hectares de forêts de pins ont déjà été totalement ravagés. Les 10 000 habitants de la ville de Los Alamos ont été évacués et le feu continue de faire rage.

Douglas Tucker le responsable des services des pompiers témoigne n’avoir jamais connu un incendie aussi agressif. Il semble avoir été déclenché par une ligne électrique qui serait tombé dans la foret de Santa Fe toute proche.

Mais l’inquiétude de la population grandit à mesure que le feu se rapproche du laboratoire Nucléaire. Les responsables assurent qu’aucune structure du complexe tentaculaire du laboratoire n’a été touché jusqu’ici. Hier, les forces de lutte contre l’incendie qui comptent maintenant plus de 1200 pompiers continuaient de débroussailler entièrement les alentours du laboratoire, pour tenter de contenir le feu loin des bâtiments.

Environ 20.000 barils de déchets contaminés au plutonium, sont stockés dans les bâtiments du laboratoire de Los Alamos. Les responsables du laboratoire disent que la plupart de ces dechets sont faiblement radioactifs, et qu’ils sont conservés dans des endroits extrêmement securisés et capables de resister à de trés fortes chaleurs.

Néanmoins les équipes de secours sont aujourd’hui a pied d’œuvre avec tondeuses, débroussailleuses et tout un arsenal de machines de coupe, pour éliminer chaque brin d’herbe et de branche qui pourraient devenir une menace.

Des mesures similaires ont été prises tout autour du domaine , y compris dans un couloir de lignes électriques près de l’ installation et qui aliment une usine de décontamination des déchets liquides radioactifs.

« Ces activités permettront de protéger davantage le laboratoire », assure le directeur du laboratoire Charles McMillan .

Situé sur une colline à 56 km au nord-ouest de Santa Fe, le laboratoire de Los Alamos couvre 93 km ² et comprend environ 2.000 bâtiments.

Créé lors de la Deuxième Guerre mondiale dans le cadre du projet top-secret de la construction de la première bombe atomique, le complexe de Los Alamos demeure l’une des installations de fabrication d’armes nucléaires des États-Unis.

Le laboratoire de Los Alamos contient également 3 tonnes hautement radioactifs de plutonium de qualité militaire, stockées dans des enceintes de béton et d’acier souterraines dans un des immeubles du centre du complexe industriel.

Charles McMillan assure que l’incendie ne représente aucune menace pour les installations, les stockages sont sûres, et qu’il n’y a rien à craindre pour la santé publique.

VIDÉO: ICI

Nature Alerte

Source: noxmail.us

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article