Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé le 02/01/2012 à 10h41 -- Mis à jour le 02/01/2012 à 10h41
Un oiseau mort dans une rue de Beebe, dans l'Arkansas (Etats-Unis), le 1er janvier 2011.

Un oiseau mort dans une rue de Beebe, dans l'Arkansas (Etats-Unis), le 1er janvier 2011. Warren Watkins/AP/SIPA

ANIMAUX - Malgré l'interdiction des feux d'artifice qui seraient responsables de leur mort, environ 200 oiseaux ont été victimes des festivités de la Saint-Sylvestre...

La Saint-Sylvestre est une date maudite pour les oiseaux de l’Arkansas. Dans la petite ville de Beebe, qui a défrayé la chronique l’an dernier avec plus de 5.000 oiseaux tombés du ciel dans la nuit du 31 décembre 2010, ce jour de l’an a encore été l’occasion de découvrir des cadavres dans les jardins. Selon la chaîne américaine CNN, il n’y aurait cette année qu’environ 200 oiseaux morts à Beebe et les feux d’artifice ont été accusés par les autorités locales. Désorientés par le bruit des pétards, les oiseaux se seraient mis à voler dans tous les sens et se seraient alors heurtés à des murs, des poteaux ou des arbres (l'explication déjà avancée l'an passée).

Les agents de protection de la nature avaient pourtant interdit l’usage de pétards et de feux d’artifice pour que le cauchemar de l’année dernière ne se reproduise pas. Malgré cela, dès le début de la soirée du 31 décembre, 50 oiseaux étaient déjà victimes des premiers pétards. La majorité des carouges à épaulette, la même espèce que l’an dernier, sont morts à minuit. Les oiseaux vont être autopsiés pour établir clairement la raison de leur mort.

Audrey Chauvet "20 minutes"

Auraient ils joué de la HAARP !!!
Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article