Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lyliane, retraitée, vit dans un cimetière

 

Lyliane Lobjois (à droite) a trouvé refuge dans un mausolée d’à peine 2m2. Elle reçoit le soutien de Maria Nina Kowalski, une habitante de Vineuil-Saint-Firmin.

Une couverture, un oreiller, un sac de nourriture... c’est à peu près tout ce dont dispose Lyliane Lobjois.

Depuis un mois, cette retraitée de 62 ans a élu domicile dans un petit mausolée du cimetière de Vineuil-Saint-Firmin, près de Chantilly.

Sans logement et privée de ressources - elle dit avoir été victime d’une fraude bancaire de la part de proches - elle a erré dans l’Indre avant de revenir dans l’Oise, sa région d’origine. Jusqu’à s’installer, chose peu banale, dans un cimetière.

Lyliane Lobjois est suivie par le Secours catholique, qui lui livre des repas. La nuit dernière, une bonne âme lui a payé une chambre d’hôtel. « Une dame de Senlis m’a aussi apporté un thermos, une cuvette pour me laver et 20 euros pour laver mon linge », raconte-t-elle.

La situation de la sans-abri est d’autant plus kafkaïenne qu’elle dispose, en théorie, d’un revenu fixe, une maigre pension retraite de 600 euros. Bonne nouvelle, grâce à l’aide du Secours catholique et de la municipalité, elle vient de récupérer un compte bancaire. Celui-ci devrait pouvoir être alimenté par la caisse de retraite au 1er juillet.

En attendant, le maire de Vineuil, André Gillot, assure que la commune « cherche une solution pour un hébergement, j’attends d’ailleurs un coup de fil du Samu départemental ».

Jean Sola, responsable du Secours catholique à Chantilly, se déclare, lui, « un peu sidéré de voir qu’on ne peut pas lui trouver une place alors que nous sommes au moins de juin : c’est extrêmement inquiétant, cela montre qu’il y a un problème au niveau du 115 ».

 

Source via Les Moutons Enragés

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article