Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manifestation à Madrid (Espagne) contre l'austérité, le 27 octobre 2012.

Manifestation à Madrid (Espagne) contre l'austérité, le 27 octobre 2012.

CRISE EUROPEENNE – Grève générale coordonnée en Espagne et au Portugal, manifestations et arrêts de travail en Grèce, en Italie, en France : l'opposition aux politiques d'austérité s'organise, mercredi 14 novembre, en Europe, à l'occasion d'une "journée européenne d'action et de solidarité". Tour d'horizon de la mobilisation, pays par pays.

Plus de 130 manifestations en France

Relayant l'appel de la Confédération européenne des syndicats (CES), cinq organisations françaises - CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa - appellent à des manifestations partout en France "pour l'emploi, la solidarité en Europe et contre l'austérité". Plus de 130 défilés et rassemblements sont prévus.

 A Paris, le cortège partira en début d'après-midi de Montparnasse (14e) vers l'Ecole militaire (7e). Il s'agit de la première mobilisation unitaire CGT-CFDT depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. Bernard Thibault et François Chérèque défileront côte à côte à Paris.

Les trains à l'arrêt En Espagne

Dans ce pays où le chômage touche un quart de la population active, le rejet de la rigueur mise en œuvre par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a franchi un degré supplémentaire après l'émoi provoqué par le suicide d'une femme de 53 ans qui ne pouvait plus rembourser son emprunt immobilier. Amaya Egana s'est défenestrée.

Depuis l'explosion de la bulle immobilière en 2008, près de 400 000 logements ont fait l'objet de saisies à la demande des banques espagnoles, qui ont bénéficié d'un plan de soutien financé par de l'argent public. "Nous allons manifester parce qu'ils ignorent les droits du peuple. Des gens sont expulsés de chez eux, et ils augmentent nos impôts", affirme Sandra Gonzalez, étudiante de 19 ans à l'université Complutense de Madrid.

La journée de mobilisation devrait culminer en fin d'après-midi à Madrid, où une manifestation est programmée. Hormis sur les grandes lignes, seuls 20% des trains devraient circuler dans le pays. Dans le transport aérien, plus de 600 vols ont été annulés, affectant principalement les compagnies Iberia et Vueling.

Des vols annulés au Portugal

Au Portugal, qui a négocié l'an dernier un plan de sauvetage de 78 milliards d'euros, la population n'a pas manifesté la même colère qu'en Espagne, mais l'opposition à l'austérité s'amplifie.

"Cette politique d'austérité est une histoire sans fin. Nous ne voyons aucune lumière au bout du bout du tunnel, mais davantage de souffrances et davantage de difficultés. Nous devons manifester, nous devons faire quelque chose pour stopper cela", témoigne José Marques, un retraité lisboète qui descendra dans la rue. A Lisbonne, le métro restera fermé et seuls 10% des trains circuleront dans le cadre d'un service minimum ordonné par les tribunaux. La compagnie aérienne portugaise TAP a annulé environ 45% de ses vols.

Des arrêts de travail en Italie et en Grèce

En Italie, la CGIL, premier syndicat du pays, a appelé à des arrêts de travail de plusieurs heures. En Grèce, les syndicats du public et du privé ont demandé trois heures d'arrêt de travail en solidarité avec le mouvement en Espagne et au Portugal. La police d'Athènes s'attend à ce que 10 000 personnes répondent à l'appel à manifester.

Des manifestations auront également lieu dans certains pays de l'Est et des actions symboliques sont prévues en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas, notamment, précise la CES dans un communiqué. Une action spécifique est prévue à Bruxelles avec un tour des ambassades par les responsables des syndicats et un rassemblement devant le siège de la Commission européenne.

Francetv info avec Reuters et AFP

 

Grève Générale Illimitée - 14 novembre 2012 + MAJ 2

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article