Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On savait que les hommes politiques nous cachaient des choses, mais l’on était encore loin de soupçonner l’étendue de ces dissimulations !
Après avoir dû démentir connaître l’existence des extraterrestres il y a quelques mois, les responsables de la communication à la Maison Blanche ont décidément fort à faire puisqu’il leur faut à présent nier vigoureusement la participation du président Obama à des expériences secrètes de la CIA.

En effet, d’après les très respectables Andrew D. Basiago et William Stilling (le premier est avocat, c’est tout dire), le président aurait été embarqué dans de douteuses expériences au sein du projet Pegasus de la DARPA (la branche R&D de la Défense américaine), consacré au voyage dans le temps. Chrononautes (si vous me passez ce néo-barbarisme) sur le projet, les deux hommes ont contribué à identifier les futurs présidents des USA, que ce soient George Bush père et fils, Bill Clinton et Jimmy Carter, ou encore, l’actuel président Barack Obama. Ils l’auraient même fréquenté étant adolescent, alors qu’ils étaient tous recrutés pour devenir les premiers voyageurs foulant le sol martien.

Leurs révélations fracassantes apportent alors un tout nouvel éclairage aux difficultés qu’a eu Obama à fournir son certificat de naissance : le gouvernement a en effet du brouiller les pistes et lui inventer un passé crédible pour éviter de divulguer sa participation à un programme spatial expérimental américain ! C’est durant l’été 1980, selon les dires de nos deux explorateurs spatiaux, qu’une dizaine d’adolescents américains spécialement sélectionnés, dont faisaient partie Obama (traitreusement camouflé sous le pseudonyme ridicule de Barry Soetoro), mais aussi Regina Dugan (la directrice actuelle de la DARPA, nommée par le président), et nos deux susnommés Basiago et Stilling, ont débuté un programme révolutionnaire.

Durant deux ans, les adolescents seront alors entraînés à se téléporter depuis une salle de saut installée en Californie vers la planète Mars, utilisant une mystérieuse technologie basée sur la force magnétique. Fort de ce succès, 97 000 Américains seront alors envoyés sur Mars par ce biais, dont plus de 90% périront, victimes de l’environnement hostile de la planète rouge. Toujours d’après Basiago et Stilling, la colonie actuellement implantée sur Mars ne compterait pas moins de 500 000 habitants à ce jour, résistant vaillamment aux dangereux prédateurs martiens. Car, bien sûr, Mars est habitée, comme le clame haut et fort Basiago depuis des années.

Le plus drôle, c’est que malgré l’absurdité des propos de Basiago et Stilling, le Maison Blanche se sente obligée d’apposer un démenti officiel par l’intermédiaire du porte-parole du Conseil de sécurité nationale. En tous les cas, voici qui devrait donner un tout nouveau sens à la prochaine adaptation cinématographique, le 7 Mars, de John Carter de Mars d’Edgar Rice Burroughs, qui, de film de science-fiction, va se transformer en documentaire.
Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article