Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regain des violences en Egypte

Vous devez avoir un plan pour protéger les connaissances qui sont dans votre entourage.
Collèges, universités, brevets. Elles seront détruites tôt ou tard.

Les affrontements ont opposé, dimanche pour la troisième journée consécutive, les forces de sécurité et les manifestants dans le centre du Caire. Au total, 103 membres des forces de sécurité et 3 officiers ont été blessés par les pierres et cocktails Molotov lancés par les manifestants.

  Les forces de l'ordre ont installé de nouvelles barricades pour empêcher les manifestants d'atteindre les bâtiments gouvernementaux.

  Certains membres des forces de l'ordre ont jeté des pierres à partir du toit du Bâtiment scientifique qui a été attaqué et mis à feu, pour disperser les manifestants, et ceux-ci ont fui les lieux en scandant des slogans contre le recours à la force.

  Selon les dernières statistiques du ministère de la Santé, les affrontements ont coûté la vie à 10 manifestants et ont blessé 505 autres personnes. 81 des blessés sont toujours hospitalisés.

  Plus de 200 suspects ont été arrêtés au cours des deux derniers jours et ont été interrogés sur leur implication dans les incidents, a rapporté l'agence de presse officielle MENA.

  Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a exprimé dimanche son profond regret sur les actes violents en Egypte.

  M. Arabi a averti que les affrontements pourraient plonger l'Egypte dans un chaos et un vide politique et sécuritaire. Il a également déploré vivement que ces affrontements avaient fait un grand nombre de morts et de blessés.

  Le chef de la Ligue arabe a appelé à l'ouverture d'une enquête immédiate sur les incidents pour éviter de nouvelles effusions de sang. Il a également exhorté tous les pouvoirs politiques à faire preuve de retenue.

  L'Organisation nationale du ministère de la Culture pour l'harmonie urbaine a appelé le Conseil militaire, le cabinet et le ministère de l'Intérieur à protéger les bâtiments historiques du centre-ville, après que le Bâtiment scientifique a été incendié.

  Entre 20 000 et 25 000 livres ont été sauvés dans l'incendie du Bâtiment scientifique, a déclaré le chef de la Bibliothèque nationale et des Archives Zain Abdel-Hadi, avant d'ajouter que les pertes restaient encore inconnues.

  Le chef du Conseil Suprême des Forces Armées (CSFA) Hussein Tantawi s'est rendu dans les hôpitaux pour visiter les blessés et écouter leurs témoignages. Le CSFA organisera lundi une conférence de presse sur les récents affrontements.

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article