Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Par : Christine Abdelkrim-Delanne

Depuis le 20 décembre dernier, les Cubains – micro-entrepreneurs, agriculteurs ou particuliers - sont autorisés à accéder aux services bancaires. Ils pourront, ainsi, procéder à des emprunts sous forme de microcrédits et de crédits bancaires, ce qui pourrait paraître normal ailleurs, mais qui est tout à fait révolutionnaire à Cuba. Depuis 2008 et la mise en place par Raul Castro de réformes économiques, le système communiste s’est ouvert progressivement à plus de souplesse et moins de bureaucratie. De la distribution des terres en friche à la vente libre de la production des petits paysans, de la de micro entreprises privée à la possibilité de vendre son bien immobilier ou sa voiture, c’est maintenant le crédit et l’investissement des particuliers qui sont à l’ordre du jour. L’application de ces réformes ne sera, cependant, pas aisée. Il faudra du temps pour que ces nouvelles pratiques économiques rentrent dans les habitudes des Cubains méfiants et qui y voient, pour certains, la source d’inégalités, avec l’entrée en jeu, notamment, des exilés plus fortunés, et compte tenu d’une bureaucratie encore trop lourde. « L’actualisation de notre modèle économique n’est pas une affaire de jours, ni même d’une année, e,t en raison de sa complexité, il nous faudra pas moins d’un quinquennat pour en déployer la mise en place », déclarait le président cubain Raul Castro en mars 2011.

source: Afrique-Asie

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article