Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Selon une information récente, le peu de militaires ukrainiens qui étaient présents sur l'île ont décidé de déserter les rangs de l'armée « nationale » et de rejoindre les rangs de l'armée de la Crimée, c'est à dire les rangs de l'armée russe. il s'agit des premières défections dans les rangs de l'armée nationale.
 
Les militaires ukrainiens ne reconnaissent probablement pas la légitimité d'un pouvoir mis illégalement en place sur un coup d'état organisé par l'OTAN, et suite à cela, le parlement vient de convoquer une réunion extraordinaire ! La Russie vient également de déployer ses missiles S400 en Crimée... Avez vous déjà vu les russes (à plus forte raison Poutine) bluffer une seule fois ? Le veilleur
 
Les militaires ukrainiens quittent leurs unités déployés en Crimée et démissionnent massivement, rapporte dimanche un correspondant de RIA Novosti. Les unités, le matériel et les arsenaux délaissés passent aux mains des forces d'autodéfense qui assurent l'ordre et la sécurité dans la région.
 
Samedi, le premier vice-premier ministre de la république autonome ukrainienne de Crimée Roustam Temirgaliev a déclaré qu'il ne restait plus d'unités valides de l'armée ukrainienne sur le territoire de la péninsule. Source Ria Novosti
 
Selon la chaîne d'information russe RT, la frégate Hetman Sahaydachniy, le navire amiral de la flotte ukrainienne aurait fait défection refusant de suivre les ordres du gouvernement de Kiev et aurait hissé le drapeau russe après une patrouille dans le Golfe d'Aden.
 
Igor Morozov, un membre du Comité du Conseil de la Fédération des affaires étrangères, qui est actuellement en Crimée, indique dans le quotidien Izvestia que la frégate a rejoint le « camp russe ». Source La voix de la russie
 
Défection du navire amiral de la flotte ukrainienne
 
Selon la chaîne d'information continue russe RT, la frégate Hetman-Sahaydachniy, le navire amiral de la flotte ukrainienne aurait fait défection samedi 1er mars, en refusant de suivre les ordres du gouvernement de Kiev, et aurait hissé le drapeau russe après une patrouille dans le golfe d'Aden. Igor Morozov, un membre du comité du Conseil de la Fédération sur la défense et les affaires étrangères, qui est actuellement en Crimée, a lui aussi indiqué dans le quotidien Izvestia que la frégate avait rejoint le « camp russe ».
 
Deux frégates anti-sous-marines russes ont pris position aux larges des côtes de Crimée, en violation de l'accord régissant le bail dont bénéficie la Russie pour sa flotte installée dans la base navale de Sébastopol, indiquait samedi soir une source militaire ukrainienne citée par l'agence Interfax. Ces deux navires de guerre, précise la même source, font partie de la flotte de la Baltique et ont été signalés dans la baie de Sébastopol.
 
Selon un porte-parole du ministère de la défense ukrainien, il n'y aurait pas eu de défection dans l'armée ukrainienne.
 
Opérations contre l'armée ukrainienne en Crimée
 
Des militaires russes ont saisi des armes dans une base située dans la région ukrainienne de Crimée et ont pressé le personnel du site de prendre le parti des dirigeants « légitimes » de la République autonome, a annoncé dimanche l'agence Interfax.
 
L'agence, qui cite le ministère de la défense ukrainien, précise que les Russes ont pris des pistolets, des fusils et des cartouches dans le poste radar, situé près de la ville de Soudak. Un autre groupe de soldats russes a également confisqué des armes dans un centre de formation de la marine ukrainienne dans le port de Sébastopol, où Moscou dispose d'une flotte.
 
En outre, Evgueni Savtchenko, le gouverneur de la région russe de Belgorod, rapporte que des groupes armés ont tenté de bloquer une route qui relie les deux pays.
 
« Des hommes armées parcourent la région », a dit M. Savtchenko, cité par Interfax. « Il y a eu une tentative de blocage de la route de Moscou à la Crimée. C'est vraiment inquiétant. » 
Lire aussi : L'Ukraine met son armée en état d'alerte après les menaces de la Russie  Source Le monde
 
Les bureaux de recrutement de Kiev mobilisent des réservistes
 
Les points chauds se sont multipliés dans l'est et le sud de l'Ukraine. Ce dimanche, l?Ukraine va mobiliser ses réservistes pour assurer la sécurité et l?intégrité de son territoire.
 
A partir du dimanche matin, Kiev a commencé la mobilisation des réservistes, indique le personnel d?établissements de recrutement au journal Oukrinskaïa pravda. Ils composent actuellement les listes des réservistes. Les interlocuteurs de l?édition ont noté qu?ils ont demandé d?aller aux bureaux une partie de personnes, les autres sont venus indépendamment.
 
Selon le chef du Conseil de sécurité nationale de l'Ukraine Andreï Paroubiy, la mobilisation a lieu à travers le pays. Pendant ce temps, l'agence ukrainienne UNIAN a rapporté que les habitants de Krivoï Rog ont reçu des appels des bureaux de recrutement les invitant à venir à une séance d?information. En même temps, les militaires précisent que cela n'est pas la mobilisation. Source La voix de la russie
 
La signature de l'accord Ukrainien avec l'Union européenne repris en hâte
 
Le gouvernement de l'Ukraine a repris les préparatifs pour la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne. Le ministre de l'Economie Pavel Cheremeta a écrit à ce sujet sur sa page Facebook. Il a précisé que le Cabinet a annulé l'arrêté du 21 novembre 2013 qui a suspendu les travaux dans ce domaine.  

 

Source La voix de la russie


Sources :
 • fr.ria.ru
 • lemonde.fr

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article