Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel serait le coût du programme du FN pour les finances publiques ?

fn programme cout Coût du programme du FNSelon l’ Institut de l’entreprise, les principales mesures du programme du FN entraîneraient un hausse des dépenses annuelles de 27,4 milliards d’euros à 38,3 milliards d’euros.

Voici le coût des principales propositions du programme du FN

Les propositions du FN sur le pouvoir d’achat couteraient entre 19,2 et 20,4 milliards d’euros par an.

La première proposition du FN sur le pouvoir d’achat est une exonération de charges salariales de 200 euros sur les salaires de moins de 1,4 Smic : entre 19,2 et 20,4 milliards d’euros (coût brut). Celle-ci serait compensée par une contribution sociale à l’importation qui permettra de faire prendre en charge par l’Etat 200 euros de cotisations salariales sur tous les salaires jusqu’à 1,4 fois de Smic. Cela revient à exonérer de tout ou partie des cotisations salariales entre 8 et 8,5 millions de salariés du secteur privé, dans la limite de 200 euros, voire – dans le cas des salariés payés au Smic, dont les cotisations salariales s’élèvent à 192 euros environ – à verser une prime à ces derniers pour revaloriser leur salaire net de 200 euros. La proposition concerne tous les salariés qui touchent jusqu’à 1.957,7 euros bruts par mois, soit environ 1.540 euros net par mois ou 18.480 euros par an.

Le Front national propose de financer cette mesure, dont le coût est d’environ 20 milliards d’euros, par une augmentation des taxes à l’importation. En partant du montant total des importations de 2010 (environ 537,5 milliards d’euros), on obtient un taux de 3,6% à 3,8%. Cela supposerait la sortie du système européen et la renégociation totale à l’OMC de tous nos droits avec tous nos pays partenaires, qui ne manqueront pas de hausser leurs taux en représailles.

Les propositions du FN sur les familles coûteraient entre 5,1 et 14,5 milliards d’euros par an.

- La revalorisation du montant des allocations familiales coûterait entre 1,8 et 4,2 milliards d’euros.

Le FN se donne pour objectif que les allocations familiales couvrent « une partie conséquente du coût réel de l’enfant à charge ». On applique donc une revalorisation conséquente de leur montant, comprise entre 20% (hypothèse basse) et 30% (hypothèse haute). En 2010, le montant des allocations familiales s’élève à 12.367 millions d’euros, pour 4.920.000 bénéficiaires, soit un montant moyen de 209 euros par mois. On aboutit à un surcoût compris entre 2,5 et 3,8 milliards d’euros en 2017.

- La mise en place d’un revenu parental coûterait entre 3,3 et 10,3 milliards d’euros par an.

« Création d’un revenu parental, dès que les finances le permettront, destiné à offrir, pendant la période souhaitée, aux mères ou aux pères de famille la possibilité de choisir librement entre l’exercice d’une activité professionnelle et l’éducation de leurs enfants : versement d’un revenu équivalent à 80% du Smic pendant trois ans à partir du 2ème enfant, renouvellement d’une durée de quatre ans pour le 3ème enfant », lit-on dans le projet présidentiel de Marine Le Pen.

Le Smic net se situant autour de 1.073 euros en 2011, le revenu parental proposé par le FN s’élèverait à donc 80% de 1.073 = 858 euros par mois. C’est le calcul du nombre de bénéficiaires qui est particulièrement difficile à réaliser. La fourchette est de 652.231 à 1.212.827. On aboutit donc à un coût de la mesure compris entre 4,54 et 10,312 milliards d’euros, dont il convient théoriquement de déduire de ce montant l’économie qui serait réalisée sur les crèches ou le complément pour libre choix du mode de garde. On arrive dans ce cas à une hypothèse basse de 3,3 milliards et une hypothèse haute à 10,3 milliards d’euros.

- Les propositions du FN sur la sécurité coûteraient entre 2 et 2,3 milliards d’euros par an.

La reconstitution en 5 ans des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005 coûterait 242 millions d’euros.

La création de 40 000 places de prison supplémentaires coûterait entre 1,8 et 2,1milliards d’euros par an: 1,2 milliard par an de dépenses de fonctionnement et entre 4,3 et 5,8 milliards d’euros de coûts de fonctionnement, amortis ici sur le quinquennat.

- Les propositions du FN sur la justice coûteraient 1,1 milliard d’euros d’euros.

« Le budget de la Justice sera revalorisé de 25% en cinq ans : il est impératif de donner les moyens à la Justice de ses missions. La France doit rattraper son retard vis-à-vis de ses voisins, comme l’Allemagne et le Royaume-Uni. En conséquence, le nombre de magistrats sera revu à la hausse afin de rendre la Justice plus rapide, et donc plus juste. La France doit viser le ratio de vingt magistrats pour 100.000 habitants en 2017, contre douze pour 100.000 aujourd’hui« .

Le budget annuel de la justice (hors prison) devrait atteindre 4,4 milliards d’euros en 2012. La revalorisation du budget de la justice de 25% conduit à une hausse d’environ 1,1 milliard en 2017, soit 219 millions supplémentaires par an. Le reste de la proposition en découle : recrutement de juges supplémentaires, réorganisation des juridictions et création d’un tribunal pénal de proximité.

source: la Tribune

Lu sur: impots-economie.com

Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article