Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

google

 

Ce 1er mars, Google change sa politique de confidentialité et Facebook instaure petit-à-petit sa Timeline dans vos profils. Vos données sont-elles en sécurité? Comment surfer sans laisser de traces?

À partir de jeudi, les utilisateurs des services Google (son moteur de recherche, Gmail, YouTube, Google Maps, Chrome, etc.) auront l’occasion de marquer leur accord sur ses nouvelles règles de confidentialité et conditions d’utilisation. "Elles remplaceront plus de 60 documents individuels qui régissaient les questions de confidentialité pour différents produits", explique le groupe.

But avoué de la démarche? "Nous souhaitons améliorer votre expérience des produits Google. Vous constaterez avec le temps une amélioration de la qualité des services Google utilisés, par exemple, des résultats de recherche, des annonces et d’autres contenus plus pertinents". Traduction: plus Google récolte d’infos personnelles vous concernant, mieux il pourra vous envoyer des publicités toujours plus ciblées dans l’espoir de vous faire cliquer sur ses liens sponsorisés, et par conséquent, de vous faire consommer.

Vos données sont collectées…

En effet, en adhérant aux règles de Google(2), vous acceptez de leur fournir toute une série de données personnelles (comme votre nom, votre e-mail, votre numéro de téléphone ou de carte de crédit) et vous leur donnez l’autorisation de les utiliser. Vous acceptez aussi de pouvoir être localisé à tout moment ou le stockage de données relatives à vos communications téléphoniques via un smartphone (l’heure d’un appel, sa durée, le numéro de l’appelant, par exemple).

Techniquement, vos données ne sont pas fournies en l’état à des entreprises commerciales. Google constitue une sorte d’intermédiaire entre vous et les sociétés qui vous considèrent comme leurs publics cibles. "Nous ne vendons, ni ne partageons jamais vos données personnelles sans votre autorisation (sauf dans des rares cas, comme les demandes d’ordre juridique)", explique Google.

Cependant, Google tient à jouer la carte de la transparence en vous permettant de vérifier et de contrôler les données fournies ainsi que leur partage via Google Dashboard(3). Un petit tour sur cet outil peut se révéler effrayant. Vous découvrirez à quel point votre utilisation d’Internet est tracée lorsque vous vous connectez aux services Google. Par exemple, vous pourrez retrouver avec précision l’heure et la date de chaque vidéo, photo ou site consultés par vos soins ou relire l’ensemble de vos conversations dans l’historique du service chat de Gmail.

ASTUCES: Mon Argent vous aide à paramétrer Google et ses publicités en cliquant ici(4).

…et votre e-biographie s’auto-écrit

De son côté, Facebook opère également de grands changements. Même si la date officielle n’est pas encore connue, les 4,5 millions d’utilisateurs belges de Facebook verront tôt ou tard leur Mur se modifier pour adopter la fameuse Timeline (ou Journal, selon sa dénomination francophone).

Cette nouvelle philosophie du réseau permet une navigation chronologique et simplifiée sur les profils. Autrement dit, en un clic de souris, vos "Amis" (ou n’importe qui d’autre si votre profil est public) ont désormais tout le loisir de surfer où ils veulent dans votre vie virtuelle: Facebook a conservé en mémoire vos moindres faits et gestes depuis votre arrivée sur le réseau.

Il est par exemple possible de consulter l’ensemble de vos publications et/ou activités notifiées sur le réseau au cours d’un mois et d’une année précises. Certaines périodes de votre e-life regorgent peut-être de statuts étonnants, voire honteux à vos yeux aujourd’hui. Si la manière dont vous êtes perçu sur Internet vous importe, il est donc temps de procéder au grand nettoyage de votre passé ‘Facebookien’.

Deux solutions s’offrent à vous. La première consiste à passer en revue l’ensemble de vos publications afin de les supprimer une par une ou de limiter leur visibilité. Cette démarche est disponible à partir d’une nouvelle option liée à votre Journal: Historique Personnel. Comme l’indique Facebook, "vous pouvez désormais examiner et choisir qui peut voir ce que vous avez publié, d’aujourd’hui jusqu’à votre première utilisation de Facebook".

À moins d’avoir été relativement inactif, cette suppression vous prendra – n’ayons pas peur des mots – des heures. Si cette tâche fastidieuse vous rebute, il y a une solution plus radicale: suicidez-vous virtuellement en fermant votre compte (Paramètre du compte/Sécurité/Désactivé votre compte). "La désactivation de votre compte entrainera la désactivation de votre profil et le retrait de votre nom, de votre photo et de tout ce que vous avez publiée sur Facebook", promet le réseau. Mais comme, il est toujours possible de réactiver un compte, nous avons des doutes quant à la suppression définitive de ces données.

Et si pour tout un tas de raisons, vous ne pouvez pas vous passer de Facebook, rien ne vous empêche de vous créer un nouveau compte. Petite astuce: récupérez au préalable une copie de vos données sur Facebook (Paramètre du compte/Général/Télécharger une copie de vos données sur Facebook). Vous recevrez un dossier compressé contenant notamment le fichier friends.html. De cette façon, vous pourrez rapidement reconstituer votre réseau d’Amis en leur lançant une nouvelle invitation.

Par ailleurs, chaque nouvelle mise à jour de Facebook s’accompagne de changements au niveau de sa politique de confidentialité. Le passage à la Timeline constitue donc une nouvelle occasion de paramétrer votre compte. Cela prend un peu de temps mais cette démarche est nécessaire à la protection de vos données personnelles, de votre image et de votre réputation sur Internet.

ASTUCES: Mon Argent vous aide à effectuer les bons réglages sur votre compte Facebook en cliquant ici(5).

Dangers d’Internet?

En dehors d’une certaine atteinte à votre vie privée, quels dangers se cachent derrière la collecte de vos données privées? Google, Facebook et les autres conservent vos données dans leur propre nuage sécurisé, en dehors de toute maîtrise réelle de votre part. Et aucune société n’est à l’abri d’une négligence ou d’un bug. Sony en avait d’ailleurs fait les frais l’année dernière: des milliers de données personnelles avaient été volées(6) depuis son réseau Playstation.

ASTUCES: Mon Argent vous aide à paramétrer votre navigateur Internet pour surfer de manière plus anonyme en cliquant ici(7).

En conclusion, outre les nombreux paramétrages de confidentialité possibles, la meilleure défense à adopter consiste à rester vigilant avant de donner la moindre information personnelle sur le web. Et surtout, "d’évaluez attentivement les conséquences éventuelles d’un contenu en termes de légalité ou de réputation avant de le poster", dixit Bitdefender, un développeur de logiciels anti-virus.

 

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article