Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

climate change

09/11/2012 10:57 am

WASHINGTON - (AFP) - La réélection mardi de Barack Obama à la Maison Blanche et l'ouragan Sandy ont redonné espoir aux écologistes américains d'une nouvelle mobilisation contre le changement climatique, un sujet pourtant largement ignoré durant la campagne.

Les dégâts de Sandy sur la côte est des Etats-Unis ont toutefois fait resurgir à quelques jours du scrutin la question du réchauffement du climat.

Au vu des dégâts subis par sa ville, le maire de New York Michael Bloomberg, un indépendant, avait apporté son soutien à M. Obama, estimant qu'il était le mieux à même de lutter contre le changement climatique.

Dans son discours de victoire à Chicago (Illinois, nord), le président a évoqué le climat déclarant "qu'en dépit de toutes nos différences, la plupart d'entre nous partagent certains espoirs pour l'avenir de l'Amérique... comme vouloir que nos enfants ne soient pas menacés par la puissance destructrice du réchauffement".

 

Greenpeace - Dessins pour le climat

 


"Barack Obama a l'occasion de remplir la promesse de campagne de s'attaquer à l'un des plus grands défis de notre génération, qui devrait être en priorité le changement climatique", note Andrew Steer, président de l'ONG World Resources Institute.

"Les électeurs ont choisi en réélisant Barack Obama (...) de maintenir le cap de notre pays vers un avenir d'énergies propres", se félicite Gene Karpinski, de la League of Conservation Voters.

 

WWF - Stoppez le changement climatique avant qu'il ne vous change

 


Pour Dave Hamilton, chargé du climat au Sierra Club, la plus grande organisation de défense de l'environnement américaine, "s'il y a naturellement beaucoup plus d'espoir sur le climat avec la réélection de Barack Obama, Sandy a davantage changé la donne".

"L'intensité et l'ampleur de l'ouragan sont désormais largement liées, dans l'esprit du public, au réchauffement", selon lui.

"Nous avons aussi vu la presse (...) couvrir le sujet du climat d'une façon étendue comme jamais depuis que le projet de loi sur la création d'un marché d'émissions de CO2 --principal gaz à effet de serre-- a été rejeté par le Sénat" en 2009, affirme-t-il à l'AFP.

Mais la composition du Congrès n'étant "pas très différente de la précédente" législature, il existe peu d'espoir d'adoption d'un tel marché, relève Dave Hamilton.

Les républicains conservent la majorité à la Chambre des représentants et les démocrates accroissent légèrement leur majorité au Sénat.

"En écoutant parler mercredi des porte-parole des membres (républicains) du Congrès, je ne les ai pas trouvés disposés à faire des compromis", explique le responsable du Sierra Club.

Malgré tout, le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid a exprimé mercredi "l'espoir que la question extrêmement importante du climat pourra être abordée de façon raisonnable", évoquant à l'appui les "dévastations dues à ces tempêtes dans notre pays et dans le monde".

Des jeunes militants réunis devant la Maison Blanche mardi soir brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Day 1: climate action", réclamant que le président s'attaque au dossier dès le premier jour de son nouveau mandat.

Nat Keohan, directeur de l'Environmental Defense Fund, explique qu'en l'absence d'action du Congrès, l'application de la loi sur la pureté de l'air (Clean Air Act, ndlr) "permettrait de réduire les émissions de CO2 de 16 ou 17% sous leur niveau de 2005", comme le président Obama s'était engagé à le faire à la conférence sur le climat à Copenhague en 2009.

Durant son premier mandat, M. Obama a déjà utilisé cette loi pour réduire la pollution automobile et des émissions de polluants, rappelle-t-il à l'AFP, ajoutant que la prochaine mission devra être de réduire les gaz à effet de serre produits par les centrales électriques au charbon.

A ses yeux, Sandy et la vague de chaleur record en juillet aux Etats-Unis ont été "un coup de semonce sur le coût de l'inaction" face au changement climatique.


Climate change infographic

© AFP SOURCE

 

If we take care of the earth and she will take care of us.

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article