Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chine a vu fondre son excédent commercial de 45% en septembre, très loin des prévisions des analystes. Les exportations sont en recul, tandis que les importations ont gonflé bien plus que prévu.

 


CHINE: recul des exportations (= pas de reprise) + veut "dé-americaniser le monde" pour un nouvel ordre mondial....

vers le baril à 200$ ?

http://news.yahoo.com/americanised-world-needed-us-shutdown-china-media-053014967.html

 

http://www.scmp.com/business/commodities/article/1331068/oil-price-heading-us200-chinas-imports

-set-surge


L'excédent commercial chinois s'effondre de 45% en septembre

 

 

Loin, très loin des prévisions, la Chine a vu son excédent commercial se réduire de près de 45% en septembre, tombant à 15,2 milliards de dollars contre 28,6 milliards le mois précédent, selon des chiffres des douanes publiés samedi. Ce chiffre est très en-deçà des prévisions du panel d'analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, qui tablaient en moyenne sur un excédent commercial de 27 milliards de dollars Les exportations chinoises ont enregistré un recul inattendu de 0,3% sur un an, à 185,64 milliards de dollars, alors que les experts s'attendaient à une hausse de 5,5%. Elles avaient connu le mois précédent une hausse de 7,2%. En revanche, les importations se sont accrues de 7,4% sur un an, à 170,44 milliards de dollars, gonflant davantage qu'attendu et marquant une accélération par rapport à août, mois durant lequel elles avaient enregistré une hausse de 7%. La chine dans le vert sur les trois premiers trimestres de l'année Sur les trois premiers trimestres de l'année, les exportations ont grimpé de 8% par rapport à la période comparable de 2012, à 1.610 milliards de dollars, tandis que les importations montaient de 7,3% à 1.450 milliards de dollars, ont par ailleurs indiqué les douanes. Depuis le début de l'année, la Chine a donc enregistré un excédent commercial de 169,4 milliards de dollars, en hausse de 14,4% sur un an. Un net ralentissement de la croissance chinoise à 7,5% au deuxième trimestre avait avivé les craintes d'un essoufflement de l'économie, poussant Pékin à annoncer fin juillet des "mesures d'ajustement" dont des réductions d'impôts, pour stimuler l'activité et les échanges commerciaux. Depuis, une série de statistiques très encourageantes publiées en août et en septembre, dont une reprise sensible des importations et exportations du pays après plusieurs mois de ralentissement, avaient confirmé une embellie de la conjoncture.

Source via Maître Confucius

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article