Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeudi prochain, l’Insee ne pourra pas publier l’ensemble des indicateurs sur le marché du travail, en raison de « problèmes d’exploitation ».

« Nous rencontrons un certain nombre de problèmes d’exploitation, on joue de malchance », explique-t-on à l’Insee. - AFP
« Nous rencontrons un certain nombre de problèmes d’exploitation, on joue de malchance », explique-t-on à l’Insee. - AFP

L’Insee ne sera pas en mesure de publier l’ensemble des indicateurs sur le marché du travail au 1er trimestre 2013, attendus jeudi matin, en raison de « problèmes d’exploitation », mais communiquera « une estimation » du taux de chômage, a-t-il indiqué dans un communiqué. « Les équipes en charge de ces indicateurs concentrent tous leurs efforts pour publier néanmoins à cette date une estimation du taux de chômage au sens du BIT (Bureau international du travail, ndlr) au premier trimestre », annonce l’Institut de la statistique et des études économiques

 

«  Nous rencontrons un certain nombre de problèmes d’exploitation, on joue de malchance. Je ne peux pas m’expliquer à ce stade sur les problèmes que l’on rencontre, on le fera jeudi, pour être le plus transparent possible », a expliqué Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques et sociales de l’Insee. « En ce moment, mes équipes travaillent d’arrache-pied pour au moins arriver à sortir le chiffre phare », celui du chômage au sens du BIT, a-t-il poursuivi. Mais l’Insee ne sera certainement pas en mesure de fournir des données détaillées, par tranche d’âge et par sexe notamment. Interrogé sur l’éventualité de la publication de données plus détaillées à une date ultérieure, M. Lenglart a répondu: « On y travaille. Si on est capable de faire mieux dans les semaines qui suivent, évidemment on le fera ».

L’Insee publie tous les trois mois ces chiffres, issus de « l’enquête emploi menée tous les trimestres auprès de 50.000 logements », a rappelé M. Lenglart. Selon les derniers chiffres disponibles, publiés en mars , le taux de chômage en France a bondi à 10,2% au quatrième trimestre 2012 (10,6% avec l’Outre-mer), franchissant les 10% de la population active en métropole pour la première fois depuis la mi-1999 Le taux de chômage, qui mesure la proportion de chômeurs parmi les actifs, est en hausse depuis six trimestres (mi-2011). Sur un an, il a augmenté de 0,8 point en métropole, les hommes étant un peu plus touchés que les femmes. Il atteint 25,7% chez les jeunes.

Source AFP SOURCE via Matre Confusius

16 signes qui montrent que la France va se prendre le mur et que nous allons tous y perdre beaucoup

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article