Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a du lui dire plutôt qu’il était le pire des hypocrites… ;)

Hugo Chavez (notre photo) a affirmé que Barack... (Photo: Juan Barretole, AFP)

Hugo Chavez (notre photo) a affirmé que Barack Obama devrait avoir «honte» car sa présidence a provoqué «une immense frustration» au sein des communautés pauvres et afro-descendantes dans son pays, ainsi que parmi les pays africains qui avaient cru en lui au moment de son élection.

Photo: Juan Barretole, AFP

Agence France-Presse
Caracas, Venezuela

Le président vénézuélien Hugo Chavez a qualifié son homologue américain Barack Obama de «comédien», et lui a demandé de laisser son pays «en paix», après la publication par un quotidien local d’un entretien du président américain très critique envers son gouvernement.

«Monsieur Obama est venu nous critiquer (…) Obama, occupe-toi de tes affaires, consacre-toi à ton pays que tu as transformé en désastre (…) Ne sois pas si irresponsable. Comédien! Tu es un comédien!», a déclaré M. Chavez lundi soir lors d’une intervention retransmise par la télévision nationale VTV.

Dans un entretien publié lundi par le quotidien El Universal, Barack Obama s’était déclaré «préoccupé» par les actions du gouvernement d’Hugo Chavez, qui ont selon lui «restreint les droits du peuple» et «menacé les valeurs démocratiques».

En réponse, M. Chavez a affirmé que M. Obama devrait avoir «honte» car sa présidence a provoqué «une immense frustration» au sein des communautés pauvres et afro-descendantes dans son pays, ainsi que parmi les pays africains qui avaient cru en lui au moment de son élection.

«Tu es une honte pour tous ces gens, alors laisse-nous en paix Obama, laisse-nous tranquilles!», a insisté M. Chavez, visiblement courroucé par les propos de son homologue.

Washington et Caracas entretiennent des relations bilatérales très limitées et n’ont pas d’ambassadeurs respectifs depuis l’an dernier.

M. Chavez, au pouvoir depuis 1999, dénonce continuellement les actes d’ingérence des États-Unis dans les affaires internes de son pays, et les accuse notamment de financer l’opposition à son gouvernement.

La Presse.ca

Mouhahaha!!! Il a raison Chavez!!! l’hypocrisie à son comble…Si il y en a un qui a «restreint les droits du peuple» et «menacé les valeurs démocratiques» c’est bien Obama. Qu’il commence par s’occuper de son pays qui tombe en ruine et qui ressemble de plus en plus à un régime fasciste.

Jo ^^"L'éveil 2011"

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article