Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dénommé Jérémy-Louis Sidney est mort. Le Monde rappelle que « son ADN a été retrouvé sur la cuiller de la « grenade au plâtre » défensive de faible puissance utilisée, le 19 septembre, contre une supérette casher de Sarcelles (Val-d’Oise) ».

Voilà donc (par grand bonheur pour la supérette) un « pas- super-terroriste pour un sou », qui balance une « grenade au plâtre défensive de faible puissance », en y laissant des traces d’ADN…

S’il avait lu les Pieds Nickelés, il aurait pensé à mettre des gants, qui sait?!

Au fait, dans Le Figaro, la « grenade défensive » est décrite comme suit: « l’engin explosif, de type artisanal et disposant d’une tête d’allumage yougoslave, avait été bourré de billes de plomb de chasse ».

Faudrait juste se mettre d’accord : c’était une « grenade au plâtre défensive de faible puissance » (Le Monde), ou c’était un « engin explosif, de type artisanal et disposant d’une tête d’allumage yougoslave, bourré de billes de plomb de chasse » (Le Figaro)?

Enfin, l’essentiel, c’est naturellement qu’on ait trouvé l’ADN sur la « cuillère de la grenade » artisanale.

L’un des autres « terroristes » présumés de la « mouvance islamiste radicale »,  interpellés à Cannes, affichait ses « idées » (?) sur… Facebook. Discret, non?

« Ces hommes, âgés de 18 à 25 ans, ont, pour certains, le profil de délinquants », note Le Monde.

Que sait-on encore sur ces très jeunes gens (certains à peine majeurs)?

Le Monde :

« Tout ce petit monde se cachait assez peu, certains affichaient leurs convictions sur Facebook, et ne prenaient pas de précautions lors de leurs conversations téléphoniques. « On sent un certain amateurisme », explique une source proche du dossier. Mais le coup de filet, et les perquisitions ont apporté « la confirmation du caractère dangereux de ce groupe »: « Ils avaient basculé récemment d’une logique radicale à une logique djihadiste. »

Un certain amateurisme? Ou un amateurisme certain, M’sieur?

Puis, ultime précision du Monde : « L’enquête n’a pas permis d’établir si une cible précise avait été définie ».

Résumons. 

Ces gamins (à peine majeurs pour certains), qui se cachaient « assez peu » (sic), dont certains « affichaient leurs convictions sur Facebook », et qui ne prenaient pas de précautions au téléphone  (bref, ils étaient déjà sur écoutes) n’avaient pas de « cible définie ».

Mais ils sont d’ores et déjà coffrés, et on cherche leurs « ramifications éventuelles » en Syrie…

Car Le Monde dit – sans rire – que « les enquêteurs se concentrent désormais sur les « ramifications éventuelles » du groupe d’islamistes radicaux démantelé samedi 6 octobre, à Cannes, à Strasbourg et en région parisienne ».

Le groupe « démantelé »…  Quelle expression forte!

Des ramifications « éventuelles » en Syrie? Quelle autre expression forte!

Super- »éventuelles », les « ramifications », oui, j’ai l’impression!

Et en Iran?

A-t-on songé à de possibles « ramifications » en Iran?

Est-ce que des « ramifications » en Iran, ça n’aurait pas des parfums de péril?

Sur les ramifications « éventuelles » (sic) de ces modernes Pieds Nickelés, a-t-on pensé, avant la Syrie et l’Iran, à regarder leurs amis Facebook?

Wendy est morte de rire !!!! quel magnifique résumé de « toute l’affaire » !

source

 


Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article