Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les poulets élevés en plein air et sans OGM, mis en vente par l'enseigne de grande distribution Carrefour, ont la cote auprès des consommateurs, rapporte Le Figaro.

Un succès phénoménal !

Il faut croire avec les chiffres révélés par le Figaro, que la crise n'a pas eu raison du rayon alimentation poulets de Carrefour. En effet dans 1200 enseignes, ce produit coûte 3 à 5 fois plus cher qu'un label rouge traditionnel.

La commercialisation de ces poulets a le vent en poupe, car des volumes quatre fois supérieurs aux objectifs fixés sont vendus, note le quotidien qui cite Hervé Gomichon, directeur qualité et développement durable de Carrefour.

«Lorsque nous avons lancé l'opération en 2012, nous tablions sur 4000 poulets par semaine», mais l'enseigne vend «en moyenne entre 15000 et 16000 par semaine», a-t-il ajouté.

6 € le kilo !

Ces exploits accomplis sans aucune publicité ont été réalisés grâce au partenariat signé avec 20.000 agriculteurs qui se plient aux objectifs de Carrefour de mettre à la disposition des consommateurs des produits de qualité.

Avec un coût de 6 € le kilo dans l'enseigne, ces poulets élevés sans OGM, provenant de 150 poulaillers d'Auvergne, réunis au sein du Syndicat des volailles fermières d'Auvergne (Syvofa) sont soignés avec de l'ail ou de l'armoise, des huiles essentielles issues du thym, de l'origan ou de la cannelle.

Pour ainsi, compenser les pertes engendrées par les traitements aux plantes, Carrefour les achète 7%, plus cher que le Label rouge traditionnel.

source

 

1000 tonnes d'antibiotiques dans nos assiettes

1000 tonnes d'antibiotiques dans nos assiettes

 

L’industrie de la viande consomme quatre cinquième des antibiotiques

L’industrie de la viande consomme quatre cinquième des antibiotiques

 

Là où les antibiotiques échouent, le miel fait des miracles

Là où les antibiotiques échouent, le miel fait des miracles

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article