Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Il n'y a pas de lumière". L'activité économique du pays était freinée par le black-out. © afp.
 
Une bonne partie du Venezuela a été privée d'électricité pendant plusieurs heures mardi après une panne géante qui a provoqué dans la capitale l'arrêt du métro, la fermeture des commerces et la formation d'embouteillages monstres.
La panne du réseau, qui a débuté vers 13H00 locales (19H30 HB) à Caracas et dans plusieurs villes des Etats de l'ouest du pays, était en cours de réparation en fin d'après-midi, selon le gouvernement. Des témoins et plusieurs journalistes de l'AFP ont constaté que ces coupures avaient fortement perturbé la circulation de plusieurs lignes du métro de Caracas et provoqué l'arrêt de plusieurs feux de signalisation, générant une forte confusion dans le trafic déjà traditionnellement chaotique de cette zone urbaine de quelque 5 millions d'habitants.
 
 
 
 
 
 Rupture de lignes
Le ministre de l'Energie électrique Jesse Chacon a assuré en fin d'après-midi que le courant était en cours de rétablissement dans certaines zones quelques heures après le début de la panne, causée selon lui par les ruptures consécutives de deux importantes lignes de transmission qui alimentent l'ouest du pays. Le ministre de l'Intérieur Miguel Rodriguez Torres a assuré pour sa part qu'aucun trouble à l'ordre public n'avait pour l'heure été constaté. "Nous demandons de la patience, nous sommes en train de prendre toutes les précautions de sécurité pour le rétablissement total du service", avait auparavant annoncé le vice-ministre du Développement électrique Franco Silva.

Ce black-out a interrompu la rencontre de basket entre la République Dominicaine et le Paraguay comptant pour le tournoi des Amériques, qualificatif pour le Mondial 2014. Les deux équipes n'avaient encore que cinq minutes à jouer, mais après une heure et demie d'attente, les organisateurs ont décidé de déclarer la fin du match. Depuis deux ans, le Venezuela a pris une série de mesures pour stabiliser son approvisionnement électrique, confronté à une demande croissante. En 2010, le premier producteur de pétrole sud-américain a souffert pendant plusieurs mois d'une crise énergétique attribuée par le gouvernement à la sécheresse, qui avait vidé les réservoirs d'un barrage hydro-électrique, responsable de 73% de la production électrique du pays.
 
 
Ce black-out a interrompu la rencontre de basket entre la République Dominicaine et le Paraguay comptant pour le tournoi des Amériques. © afp.
Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article