Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

séisme  Photo :  AFP/ml

Une vague gravitationnelle cette nuit au Québec ? Et même phénomène à certains endroits de la planète?

Je viens de recevoir ce courriel d'un ami que je trouve particulièrement intéressant.  J'estime que son explication est tout à fait plausible à propos du séisme d'hier au Québec, lequel s'est fait ressentir à plus d'une centaine de kilomètres tout autour de l'épicentre, qui a laissé entendre un son d'explosion qui s'apparente aux phénomènes rapportés lors de d'autres incidents aux États-Unis et ailleurs (voir dans les archives "boom et sons étranges").  Les faits présentés dans le courriel ci-dessous méritent quelques petites recherches.

Une vague gravitationnelle va produire des tremblements à hautes fréquences comparativement aux tremblements conventionnels. On peut ressentir un tremblement, mais plus comme si c’était une explosion souterraine qui avait causé le séisme. Les gens vont même jusqu’à aller dire que la secousse a été produite par une explosion locale et si vous essayez de vous renseigner à savoir si il y a bel et bien eu une explosion dans le secteur, la radio et la télévision parleront d’un tremblement de terre.

L’astuce pour les autorités ‘’spécialisées et officielles’’ est de répondre des conneries comme:

Si vous êtes près de l’épicentre, C’EST NORMAL DE SENTIR LE TREMBLEMENT COMME UNE EXPLOSION !

Alors la grande question est la suivante: Pourquoi par la passé les gens ne rapportaient jamais de "feelings" étranges lors de séisme? Ils parlaient de peurs, d’objets qui tombaient ou bougeaient dans les maisons...etc.  Mais pas d’explosion. 

Tu te rappelles du tremblement de terre de l’année dernière, celui dont l’épicentre était à Washington et qui a été ressenti fortement au Québec ?

Sorcha Faal avait immédiatement dit que c’était, selon une source russe, une explosion atomique dans la terre d’une base militaire souterraine américaine.
Sorcha Faal est reconnu par tous comme étant un agent de désinformation, cachant et mélangeant vérités et mensonges. Moi je n’ai jamais cru dans cette nouvelle abracadabrante et j'avais dit à l’époque que tout cela ressemblait à une vague gravitationnelle.

Une vague gravitationnelle va donc produire des hautes fréquences de vibrations, comme si de gros camions passaient sur une route près d’une maison et dont la vibration se transmet par le sol.  Une vague gravitationnelle va donc se faire ressentir comme une secousse soudaine et violente, un peu comme l’explosion d’un bâtiment à proximité ou comme l’effondrement d’une grande tour de plusieurs étages causant une vibration majeure au sol.

Lors d'une vague gravitationnelle, des vitres peuvent se briser dans les maisons alors que les lustres suspendus ne montreront pas nécessairement de mouvements latéraux, rendant les gens perplexes à savoir si oui ou non il s’agissait d’un séisme.  Autrement dit, c’est la confusion!

Les gens vont avoir aussi l’impression que le séisme est beaucoup plus fort que ce qui est rapporté sur l’échelle de Richter par exemple. C’est à cause de la plage de fréquences de vibration qui est haute par rapport aux tremblements traditionnels qui vibrent plutôt dans des plages basses de fréquences du genre entre 1 et 10 Hertz.

Et pour terminer, une vague gravitationnelle va se faire ressentir sur une énorme distance forçant les autorités à inventer des excuses (à partir d’un fait réel scientifique) que c’est à cause du type de sol qui transmet les vibrations sur une plus grande distance. Pourquoi avant n’avions-nous pas ce type de phénomène où les gens rapportent des sensations bizarres lors de séismes, à savoir un effet secondaire post-séisme comme certains décrivent comme étant une sensation de ‘’se sentir saoul même 10 minutes après le séisme’’ ?

La réponse est que la vague gravitationnelle produit une vague de champs électriques perpendiculaire à la surface du choc, autrement dit, le champ électrique à haute fréquence suit la surface du sol et voyage à très grande vitesse (plus rapidement que l’onde de choc du séisme) et certaines personnes sont sensibles aux ondes électriques, d'où des sensations étranges.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Màj 8h10  (10/10/2012): 

La police de Longueil n'a pas reçu d'informations sur des dommages causés par la secousse qui a duré plusieurs secondes.

De même, la police de Montréal a reçu de nombreux appels de personnes inquiètes.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un tremblement de terre de magnitude 4,5, dont l'épicentre a été localisé à Longueuil, sur la Rive-Sud de Montréal, s'est produit peu après minuit et a été ressenti jusque dans les environs de Sainte-Sophie. On ne rapporte pour l'instant aucun dégât.

Un séisme de cette ampleur est d'ailleurs peu susceptible de causer des dommages. Dans le Vieux-Montréal, deux fortes vibrations ont été ressenties à quelques secondes d'intervalles. source


Sur le réseau social Twitter, plusieurs utilisateurs commentaient le tremblement de terre, dont la présidente du comité exécutif de la Coalition avenir Québec (CAQ), Dominique Anglade.

« Je suis sur l'île de Montréal et cela a sérieusement tremblé... Inutile de dire que pour moi, très mauvais souvenir... », a publié la candidate défaite aux dernières élections provinciales, se rappelant de la puissante secousse qui a détruit une partie de son pays d'origine, Haïti.

Le dernier tremblement de terre d'importance au Québec a eu lieu au Saguenay-Lac-Saint-Jean le 25 novembre 1988. Il avait été de magnitude 5,8.

VENEZ TEMOIGNER

Plus de détails à venir.

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article