Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stop in and pick up travel information for B.C. as well as the rest of Canada. #Canada #mapleleaf #flag

 

Bank of Nova Scotia a annoncé mardi qu'elle supprimait quelque 1.500 emplois et allait fermer 120 bureaux, surtout au Mexique et dans les Antilles.

 

La Banque Scotia a annoncé mardi l'abolition de 1500 postes en équivalent temps plein - environ deux tiers au Canada et un tiers à l'étranger - dans le cadre d'une opération de réduction des coûts.

La banque a aussi rajusté la valeur estimée de certains éléments et a prévu des provisions supplémentaires pour pertes sur créances dans certains secteurs.

La Banque Scotia compte inscrire dans son bénéfice du quatrième trimestre 2014 des charges totalisant environ 451 millions $ avant impôt, ou 341 millions $ après impôt, retranchant 28 cents au bénéfice par action.

La banque inscrira au quatrième trimestre une provision de restructuration d'environ 148 millions $, dont la majorité sera liée à des charges d'indemnités de départ.

Ces mesures entraîneront la fermeture d'environ 120 succursales du côté des Opérations internationales. La banque prévoit que cette restructuration lui permettra de réaliser, à terme, des économies d'environ 120 millions $ en coûts permanents. Elle prédit que ces mesures entraîneront toutes leurs retombées durant l'exercice 2016, et se traduiront par des économies modestes en 2015.

La banque compte inscrire des provisions supplémentaires pour pertes sur prêts d'environ 109 millions $, notamment pour le montant net de trois prêts douteux dans son portefeuille antillais du secteur hôtelier. Elle inscrira dans les autres éléments du résultat global une réduction de valeur d'environ 129 millions $ sur la valeur comptable de son investissement au Venezuela.

Elle prévoit enfin effectuer une passation en charges d'environ 47 millions $ pour des dividendes non versés dans le Banco del Caribe au Venezuela, en raison d'une révision du taux de change. 


source via Maître Confucius

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article