Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Euthanasie est l'un des projets que les mondialistes tentent d'imposer activement mais là le probléme est tout autre, par le biais de cette campagne un méssage a été lancé à 3 candidats : Vous allez être éliminés de course à la présidence et le gagnant désigné sera François Hollande.
On ne peut être plus clair...



A quelques semaines de l'élection présidentielle, l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) a décidé de frapper un grand coup pour la légalisation de l'euthanasie.

Dans une campagne publicitaire qui doit commencer mercredi dans l'hebdomadaire Les Inrockuptibles, l'association présente des photomontages où François Bayrou, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, trois candidats opposés à l'évolution de la législation sur l'euthanasie, attendent la mort sur un lit d'hôpital. Une image choc à laquelle s'ajoute une interpellation : "M. le candidat, doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l'euthanasie ?"

Si seuls trois candidats du centre, de la droite et de l'extrême droite sont mis en scène dans la campagne, l'association assure n'avoir "aucune connotation politique". "On a interrogé tous les candidats à la présidentielle. On laisse tranquille ceux qui ont répondu favorablement et on interpelle ceux qui sont le plus farouchement opposés" à l'euthanasie, a déclaré à l'AFP le directeur général d'ADMD, Philippe Lohéac.

L'ADMD avait diffusé fin février un texte, signé par une cinquantaine de personnalités, pour demander un engagement des candidats en faveur de l'euthanasie et organisera le 24 mars un rassemblement et une réunion publique à Paris autour de ce même thème. Une vidéo avait aussi été mise en ligne par l'association.

Nicolas Sarkozy s'est déclaré opposé à une évolution législative sur la fin de vie, actuellement encadrée par la loi Leonetti de 2005, qui interdit l'acharnement thérapeutique et instaure un droit au "laisser-mourir".

De même, le candidat centriste François Bayrou s'est prononcé contre une évolution de la législation tandis que le socialiste François Hollande s'est dit partisan d'une "assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Selon Marisol Touraine, chargée des questions sociales dans l'équipe de François Hollande, le projet du candidat permettra "d'aider à mourir" sous de strictes conditions une personne en fin de vie atteinte d'une maladie incurable.

Les visuels de la campagne ci-dessous :









http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/03/06/euthanasie-une-campagne-choc-presente-sarkozy-sur-son-lit-dhopital/#xtor=RSS-32280322
Tag(s) : #Présidentielles 2012

Partager cet article