Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'avion aurait donc volé 5000 km dans une tentative désespérée de rejoindre l'Antarctique !
C'est en tout cas, la version officielle de cet acte de terrorisme vraisemblablement destiné à punir les chinois.
Rorschach a dit…

L'avion a quand même pris la seule direction où il était sûr de ne pas trouver de pistes d'atterrissage. Toutes les communications ont étés désactivées.

20 passagers travaillaient dans une société liée au secteur de la défense.
Quoiqu'il s'est passé, cela ne peut être un accident.

MAJ IMPORTANTE = 6 Faits cachés sur la disparition mystérieuse du Vol 370 de Malaysia Airlines
Le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué qu'une nouvelle lecture des observations satellitaires de la trajectoire du Boeing 777 de Malaysia Airlines conduisait aux eaux houleuses situées au large des côtes occidentales de l'Australie, loin de toute piste d'atterrissage. Le Boeing B777 de Malaysia Airlines, qui avait disparu le 8 mars aux larges de la côte orientale de la Malaise à 1h30, une heure après son décollage de Kuala Lumpur pour Pékin, s'est abîmé en mer. Après seize jours de recherches et d'hypothèses les plus folles en raison d'absence d'indices, le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué qu'une nouvelle lecture des observations satellitaires de la trajectoire du Boeing 777 de Malaysia Airlines conduisait aux eaux houleuses situées au large des côtes occidentales de l'Australie, loin de toute piste d'atterrissage.


"C'est avec profonds regret et tristesse que je dois vous informer que (...) le vol MH370 a fini dans le sud de l'océan Indien", a déclaré Najib Razak. "Aucune des personnes à bord n'a survécu", selon un texto de la compagnie aérienne aux familles des victimes cité par la BBC.

Zone à l'ouest de Perth

Cette annonce conclut 17 jours d'angoisse pour les proches des 239 personnes présentes à bord du Boeing, dont 153 Chinois et quatre Français. Elle ne répond pour autant à aucune interrogation quant au scénario ayant précipité le Boeing dans cette région parmi les plus isolées et inhospitalières de la planète. L'opérateur de satellites Inmarsat et le AAIB (Bureau britannique d'enquête sur les accidents aériens) "ont conclu que le MH370 a volé dans le couloir sud et que sa dernière position se trouvait au milieu de l'océan Indien", a parallèlement annoncé la compagnie dans un texte transmis aux proches des disparus. Le texte précise que les calculs mènent à une zone située "à l'ouest de Perth", la grande ville des côtes occidentales de l'Australie à partir de laquelle sont engagées depuis le 20 mars de vastes recherches aériennes et navales.

Plusieurs données satellite de la Chine, de l'Australie ou de la France ont identifié des débris dérivant entre la pointe sud-ouest de l'Australie et l'Antarctique. Certains éléments ont été aperçus samedi par un appareil civil, notamment ce qui ressemble à une palette en bois et des sangles.

Et lundi, un avion australien avait repéré deux pièces à la dérive. Croisant à proximité, un navire logistique de la Marine australienne, le HMAS Success, équipé d'une grue lui permettant d'accrocher puis de remorquer des débris de taille imposante, avait été orienté afin de tenter de les récupérer.

Le mystère reste entier

Le mystère reste donc entier sur cet accident. Pourquoi l'appareil a-t-il disparu des écrans radars civils malaisiens, pourquoi a-t-il changé de cap pour partir vers l'ouest ? Pourquoi le transpondeur a-t-il été coupé ? Le vol a-t-il été détourné par des pirates de l'air ?

Bref, autant de questions qui sont, pour l'heure, sans réponse en l'absence de boîtes noires. Pour cela les chercheurs doivent retrouver l'épave, laquelle peut être très éloignée de la zone où les débris ont repérés. Depuis 17 jours, ils ont en effet eu le temps de dériver sur de longues distances. L'analyse des courants et des fonds marins peut permettre de définir la zone de l'impact de l'avion.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20140324trib000821611/mh370-le-boeing-de-malaysia-airlines-s-est-abime-dans-l-ocean-indien.html

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article